Pointe-de-l'Église

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pointe-de-l'Église
Église Sainte-Marie
Église Sainte-Marie
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau de la Nouvelle-Écosse Nouvelle-Écosse
Statut municipal Municipalité régionale
Démographie
Population 1 108 hab. (2006)
Densité 2,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 20′ 18″ nord, 66° 06′ 52″ ouest
Altitude Min. 0 m – Max. 145 m
Superficie 49 018 ha = 490,18 km2
Divers
Langue(s) francophone et anglophone
Fuseau horaire UTC-4
Indicatif +1-902
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Écosse

Voir la carte administrative de Nouvelle-Écosse
City locator 14.svg
Pointe-de-l'Église

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Écosse

Voir la carte topographique de Nouvelle-Écosse
City locator 14.svg
Pointe-de-l'Église
Liens
Site web http://www.Pointe-de-l'Église.ca/

Pointe-de-l'Église (Church Point) est un village canadien situé dans le comté de, au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Le village fait partie du district municipal de Clare. L'église Sainte-Marie est la plus grande église en bois de l'Amérique du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pointe-de-l'Église est situé sur la rive sud de la baie Sainte-Marie. Le village est limitrophe de Petit-Ruisseau au sud-ouest et de Grosses-Coques au nord-est.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pointe-de-l'Église accueillit la IIIe Convention nationale acadienne en 1890. Les délégués demandèrent que le français soit la langue d'enseignement dans les écoles acadiennes de la Nouvelle-Écosse, mais que l'anglais soit quand même enseigné conjointement. La VIIIe convention nationale, en 1921, fut suivie d'un pèlerinage à Grand-Pré. Les délégués avaient demandé que les erreurs contenues dans les livres d'histoire du Canada concernant l'histoire acadienne soient rectifiées. Ils avaient aussi recommandé aux Acadiens de s'abonner aux journaux acadiens. Pointe-de-l'Église fut finalement l'hôte de la XIIIe convention nationale, en 1960. Les perspectives d'avenir pour les Acadiens y ont été examinées. La Société Nationale des Acadiens fut soumise à un examen critique afin d'évaluer son efficacité depuis sa réorganisation, la notion de patriotisme des Acadiens fut définie et les conditions d'avancement économique et culturel furent étudiées.

Vivre à Pointe-de-l'Église[modifier | modifier le code]

Pavillon principal de l'Université Sainte-Anne.

Pointe-de-l'Église est le siège du campus principal de l'Université Sainte-Anne.

Culture[modifier | modifier le code]

Architecture et monuments[modifier | modifier le code]

Article connexe : Architecture acadienne.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clément Cormier, « Les Acadiens de la Louisiane et nous », Les Cahiers, Société historique acadienne, vol. 17, no 1,‎ , p. 13