Plongée sportive en piscine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir PSP.

La plongée sportive en piscine (PSP) ou simplement plongée sportive (Sport Diving - désignation CMAS), est un sport qui utilise l'équipement habituel de la plongée sous-marine dans le cadre d'épreuves individuelles ou par équipes réalisées en piscine. Cette discipline sportive permet d'allier les aspects ludiques de la plongée dans un cadre compétitif. Elle se déroule au sein de plusieurs épreuves chronométrées qui exigent une bonne maîtrise de ses déplacements aquatiques ainsi que vitesse et dextérité.

Historique[modifier | modifier le code]

La création de cette discipline est attribuée à Marifé Abad, à Zaragoza en Espagne, qui l'a formalisée et développée entre 1998 et 2000. Cette démarche est issue du développement en 1998 du 300 mètres décapelage par Ángel Martínez Lardiés, à l'époque président du FARAS - Federación Aragonesa de Actividades Subacuáticas[1]. La première compétition a été organisée à Zaragoza en Espagne en 2000.

La discipline est introduite à l'assemblée générale de la CMAS en 2005 lors de sa tenue à Séville en Espagne. Dans la foulée de cette présentation, lors de l'année 2007, la PSP a un statut de discipline en démonstration lors du championnat du monde des activités sportives de la CMAS en Italie à Bari. Cette même année, Marife Abbot et Anna Herznova, Présidente du comité sportif de la CMAS, organisent un meeting de démonstration afin de faire reconnaître la plongée sportive comme une discipline à part entière. Elle sera reconnue par le comité directeur de la CMAS dans la foulée en 2008 et incluse dans les statuts officiels lors son assemblée générale organisée à Hurghada en Égypte[2].

Le Comité Directeur National (CDN) de la FFESSM a étudié le développement de la discipline en juin 2009 puis sensibilisé les différents membres des instances dirigeantes en octobre 2010.

Après plusieurs rencontres avec les premiers initiateurs, Marifé Abad et Ángel Martínez, de la discipline au niveau international, à Zaragoza en Espagne, le Codep30 et Robert Séverin, membre du CDN, ont organisé une compétition de démonstration le 17 avril 2011[3]. La commission Plongée Sportive en Piscine a été officiellement créée au sein de la FFESSM le 11 octobre 2014 par son Comité Directeur National[4]. Elle est actuellement présidée par Robert Séverin.

Liste des épreuves[modifier | modifier le code]

En France, dans le cadre de la FFESSM, Le règlement des épreuves de plongée sportive en piscine, validé au CDN le 18 octobre 2015[5], définit sept épreuves :

  • 100 mètres immersion
  • 200 mètres décapelage - Trial
  • Émersion d'un objet - Parachute
  • Octopus
  • Combiné
  • Relais 4 x 50 mètres
  • Scaphandre nocturne

100 mètres immersion[modifier | modifier le code]

L'épreuve consiste en une nage en immersion complète dans le meilleur temps possible sur une distance de 100 mètres. Le participant plonge du plot ou du bord du bassin au signal de départ de l'épreuve et s'immerge immédiatement sans effectuer de déplacement en surface. Il doit parcourir la distance totale sans qu'aucune partie du corps ou de l'équipement dépasse en surface. À chaque virage, le participant effectue un contact avec la main ou la palme avec le mur. L'épreuve se termine et le chronomètre s'arrête une fois que le participant touche, en immersion, le mur d'arrivée avec la main.

L'épreuve peut également se dérouler dans les mêmes conditions sur des distances de 200 m, 400 m et 800 m en immersion.

200 mètres décapelage - Trial[modifier | modifier le code]

L'épreuve consiste à parcourir 200 mètres en alternant déplacement en immersion avec scaphandre, en apnée et en nage. Le participant plonge du plot ou du bord du bassin au signal de départ de l'épreuve et s'immerge immédiatement sans effectuer de déplacement en surface. À une distance supérieure ou égale à 12,5 mètres du mur de départ, le participant réalise la manœuvre de décapelage de son équipement. Il nage alors en immersion jusqu'à une distance de 25 m. Il fait alors surface avec son équipement de nage (palmes, masque, tuba). Il réalise une nage PMT en émersion de 75 mètres. Il touche le mur avec la main ou la palme. Le participant, après avoir parcouru 100 m, s'immerge à nouveau en apnée et recapèle son matériel. Il nage en immersion pour finir l'épreuve en touchant le mur à chaque virage. L'épreuve s'arrête quand le participant touche le mur d'arrivée avec la main.

L'épreuve peut également se dérouler dans les mêmes conditions sur une distance de 300 mètres.

Émersion d'un objet - Parachute[modifier | modifier le code]

L'épreuve consiste en une nage en immersion sur une distance de 23 m, puis en l'émersion d'un objet de 6 kg uniquement à l'aide d'un parachute, le plus rapidement possible.

Octopus[modifier | modifier le code]

L'épreuve consiste en une nage en immersion sur une distance en binôme, au cours de laquelle les plongeurs utilisent une seule bouteille pour des distances de 50 ou 100 mètres.

Combiné[modifier | modifier le code]

L'épreuve consiste à réaliser un parcours avec obstacles et diverses challenges à exécuter avec aisance et dextérité sur une distance de 100 mètres.

Relais 4 x 50 mètres[modifier | modifier le code]

L'épreuve consiste en une nage en immersion lors d'un relais au cours duquel les participants se transmettent un relais sur une distance de 200 mètres. Chaque participant parcourt une distance de 50 mètres.

L'épreuve se déroule sur une distance de 200 mètres ou 400 mètres.

Scaphandre nocturne[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une épreuve réalisée en absence totale de vision, dont le but est de trouver trois éléments placés sur le fond de la piscine, dans un temps maximum de 3 minutes.

Conditions d'accès[modifier | modifier le code]

La pratique de la discipline au sein d'un club de plongée requiert que le participant dispose d'un certificat médical de non contre indication à la pratique de la plongée sportive en piscine[6].

Dans le cadre de la participation à une compétition, le pratiquant doit présenter un certificat médical de non contre indication à la pratique de la plongée sportive en piscine en compétition de moins d’un an, délivré par tout médecin. Les compétitions sont ouvertes à tout plongeur disposant d'un brevet FFESSM à partir du niveau 1 pour les personnes de plus de 14 ans et d'un brevet FFESSM plongeur d'or pour les personnes de moins de 14 ans[7].

Par ailleurs, chaque participant doit disposer d'une attestation d'assurance couvrant la pratique de l'activité dans le cadre d'une compétition.

Dans le cadre des compétitions officielles organisées dans le cadre de la FFESSM au niveau départemental, régional ou national, les participants sont répartis en fonction de leur âge d'après les catégories suivantes :

  • Cadets pour les moins de 16 ans ;
  • Juniors pour les moins de 19 ans ;
  • Séniors pour les 19 ans et plus ;
  • Vétérans 1 pour les 40 ans et plus ;
  • Vétérans 2 pour les 55 ans et plus.

La détermination de la catégorie de chaque participant est déterminée en fonction de l'année de naissance et ne prend pas en compte le jour de naissance.

Fédérations[modifier | modifier le code]

Au niveau international, la plongée sportive en piscine est encadrée par la commission Sport Diving de la CMAS[8].

En France, l'activité sportive est organisée et développée au sein de la commission de la plongée sportive en piscine[9] de la FFESSM.

Compétitions[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Le premier championnat de France de plongée sportive s'est déroulé le 9 et 10 mai 2015 à Nîmes au sein du complexe sportif Nemausa. Il a réuni plus de 250 participants ayant pris à cinq épreuves : 100 mètres immersion, le 200 mètres décapelage, le 25 mètres émersion, le combiné et le relais 4 x 50 mètres[10],[11],[12].

Le deuxième championnat de France de plongée sportive s'est déroulée les 14 et 15 mai 2016 à Chartres au sein du complexe aquatique l'Odyssée[13].

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

Le premier championnat d'Europe de plongée sportive, organisé dans le cadre de la CMAS, a eu lieu le 25 juillet 2010 à Kazan, Russie. Les épreuves qui se sont déroulées lors de cette compétition ont été : le 300 mètres trial et le combiné. L'évènement sportif a accueilli une trentaine de compétiteurs originaires de sept pays (Biélorussie, Croatie, Espagne, Israël, Pologne, Russie et Ukraine)[14].

Championnat du Monde - CMAS[modifier | modifier le code]

Le championnat du monde de plongée sportive 2015 a été organisé dans le cadre des règles édictées par la commission Sport Diving de la CMAS du 26 au 30 juin 2015 à Saint-Pétersbourg, Russie. Les épreuves validées pour cette compétition ont été : le trial, le combiné, le scaphandre nocturne et l'émersion parachute[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Sport diving (sport) » (voir la liste des auteurs).
  1. « Nacimiento y desarrollo del Buceo de Competición », sur ZCO-Zaragoza Club Odisea, 1999 (consulté le 21 février 2016)
  2. « Sport diving », sur history.cmas.org (consulté le 21 février 2016)
  3. « UNE NOUVELLE DISCIPLINE, LA PLONGÉE SPORTIVE EN PISCINE ? », sur www.ffessm.fr (consulté le 21 février 2016)
  4. « LA COMMISSION DE PLONGÉE SPORTIVE EST NÉE ! », sur www.ffessm.fr (consulté le 21 février 2016)
  5. « Règlement des épreuves de plongée sportive en piscine - CDN 18-10/2015 », sur http://www.ffessm.fr,
  6. « Contre-indications médicales pour plonger ? », sur www.ffessm.fr (consulté le 21 février 2016)
  7. « Règlement des épreuves de la plongée sportive en piscine », sur http://www.ffessm.fr, 3 octobre2015
  8. « About Sport Diving », sur www.cmas.org (consulté le 21 février 2016)
  9. « PLONGÉE SPORTIVE EN PISCINE », sur www.ffessm.fr (consulté le 21 février 2016)
  10. « Retour sur le 1er Championnat de France PSP à Nimes », sur www.ffessm.fr (consulté le 21 février 2016).
  11. Abdel Samari, « NÎMES Premier championnat de France de plongée sportive en piscine, ce week-end ! », sur Objectif Gard (consulté le 21 février 2016).
  12. « Des Cadurciens au championnat de France de plongée sportive en piscine », sur ladepeche.fr (consulté le 21 février 2016).
  13. « Championnat de France PSP 2016 », sur http://www.ffessm.fr/
  14. « 1st European Championship », sur www.cmas.org (consulté le 23 février 2016)
  15. « Underwater Sport Diving World Championship », sur www.cmas.org (consulté le 23 février 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]