Pink Sheets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'expression américaine courante Pink Sheets, parfois dénommée Pink Quote[réf. nécessaire], renvoie au système de cotation électronique des OTC Markets (en anglais, over-the-counter markets) chargés d'établir les cours des différents actifs financiers négociés de gré à gré.

Les vendeurs d'actifs et autres intermédiaires financiers peuvent recourir à ce système pour publier leur offre et demander une soumission pour un actif. L'origine de cette expression provient du fait qu'entre 1913 et 1998, les cours étaient publiés sur du papier rose (en anglais : pink) par le National Quotation Bureau (en) à New York.

Les entreprises répertoriées sous Pink Sheets n'ont pas à se soumettre aux différentes obligations légales, comme la production d'états financiers certifiés. Concernant les caractéristiques, et à l'exception des sociétés étrangères, la plupart des entreprises répertoriées sont représentées par des ADR, détenues par un petit nombre de personnes, de petites tailles ou très peu négociées. La plupart n'atteignent pas les (en) exigences établies par la SEC pour être négociables en bourse.

Plusieurs de ces compagnies ne remettent pas de rapports financiers réguliers à l'intention de la SEC ou alors seulement des rapports financiers non certifiés. Pour ces raisons, il est souvent difficile de trouver des données financières qui soient valides et non biaisées les concernant. La SEC qualifie ces sociétés comme étant « des investissements à caractère spéculatif » et recommande donc aux investisseurs d'effectuer préalablement des recherches exhaustives avant d'y investir.

L'acquisition d'actions répertoriées Pink Sheets n'est pas simple. Les intermédiaires financiers ont en effet l'obligation de rejeter les commandes d'acheteurs peu expérimentés qui reposent leurs ordres d'achats sur des rumeurs ou de prétendus « tuyaux ». Plusieurs de ces titres ne sont négociables que dans certains États américains, ce qui oblige l'acquéreur à recourir par exemple à un intermédiaire accrédité.

Liens externes[modifier | modifier le code]