De gré à gré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'expression de gré à gré se rencontre dans deux cas de figure : 1°) la vente et 2°) le marché financier.

La vente de gré à gré qualifie la transmission d'un droit ou d'un bien par l'effet de la libre manifestation des volontés des parties. Autrement dit, elle s'opère sans intermédiaire et s'oppose à la vente forcée (vente publique) ou par adjudication.

Le marché de gré à gré ou hors cote qualifie dans le monde financier — over-the-counter (OTC) en anglais — une transaction conclue directement entre le vendeur et l'acheteur. Il s'oppose à un marché organisé, dans lequel il faut verser une commission à la bourse concernée. Ce genre de transactions a augmenté de façon importante depuis les années 2000 : aux États-Unis, 40 % des actions étaient échangées de gré à gré en 2014, contre 16 % en 2008[1]).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J. MacKrank, "Dark markets may be more harmful than high-frequency trading", Reuters, 6 avril 2014 [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]