Pinellia ternata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pinellia ternata (en chinois:半夏, en japonais:カラスビシャク), est une plante originaire de Chine. Les feuilles pédatiséquées sur les individus robustes rappelant fortement celles d'Arum dracunculus, sont souvent réduites à trois folioles lancéolées sur les plus grêles.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon Kew Garden World Checklist (7 sept. 2010)[1] :

  • Pinellia ternata (Thunb.) Makino (1901).

Propriétés[modifier | modifier le code]

Pinellia ternata, appelée Chi Bán hạ, a des feuilles trifoliées qui produisent des bulbilles à la base du pétiole et au point d’union des trois folioles. Pinellia ternata f. angustata (Schott) Makino a des folioles plus étroites.

Dans sa région d’origine cette espèce est cultivée à des fins médicinales. Elle contient un alcaloïde dont les propriétés sont semblables à celles de la coniine et à l’éphédrine. La médecine chinoise l’utilise comme décongestionnant des voies respiratoires, comme carminatif contre les flatulences intestinales et comme antiémétique.

Cette plante peut, via ses bulbilles, devenir envahissante voire, comme c’est le cas au Kruidtuin (Jardin des plantes) de la ville de Louvain, se comporter via le sarclage comme une véritable mauvaise herbe. Elle pousse également en tant que mauvaise herbe en Amérique du Nord.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Deni Brown, Aroids – Plants of the Arum Family (Second Edition), Timber Press, 2000 (ISBN 0-88192-485-7)
  • Daniel J Hinkley, The Explorer’s Garden - Rare and Unusual Perennials, Timber Press 1999, (ISBN 0-88192-426-1)
  • Réginald Hulhoven, Les arums et autres aracées des régions tempérées, Les Jardins d'Eden, 17: 16-23, 2003

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :