Pindi (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pindi.
Ne doit pas être confondu avec Pendé ou Apindjis.

Les Pindi (ou Bapindi) sont un peuple d'Afrique centrale établi en République démocratique du Congo. Leur nombre est estimé à 4 000 environ[1]. Leurs voisins sont les Pende et les Suku[1].

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langue est le pindi, une langue bantoue parlée dans les régions de Kimbilangundu, Kipata et Kibobo

Histoire[modifier | modifier le code]

Venus d'Angola, les Pindi se sont installés les premiers dans la région de la rivière Kwango[1].

Culture[modifier | modifier le code]

Les Pindi ont réalisé des statues, des masques, des objets de prestige et des panneaux décoratifs[1].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Jean-Baptiste Bacquart, L'Art tribal d'Afrique noire, Thames & Hudson, 2010, (éd. originale en anglais 1998), p. 176-177 (ISBN 978-2878113549)
  2. Brooklyn Museum

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olga Boone, Carte ethnique de la République du Zaïre : quart sud-ouest, Musée royal de l'Afrique centrale, Tervuren, 1973, p. 272
  • Carl Einstein, « Masques Bapindi » (1930), article réédité dans L'Art africain, 1991
  • Léon Matangila Musadila et Bruno Lapika, « Les Pindi », in Le paradoxe politique : une réalité pour la diversité culturelle au Congo-Kinshasa, L'Harmattan, 2007, p. 132 et suiv. (ISBN 9782296030992)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Leo A. Verwilghen, Folk Music of the Western Congo (dont Bapindi Sansas et Bapindi Hunting Calls), Smithsonian Folkway Records, 1952

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :