Pierre Marcel (réalisateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marcel et Pierre Marcel (homonymie).
Pierre Marcel
Pierre Marcel.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (38 ans)
Saint-MaloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Pierre Marcel (né le à Saint-Malo) est réalisateur, producteur, navigateur et fondateur des Projections Salées.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 2002 à 2004, Pierre Marcel est le skipper[1] de Pen Duick, premier bateau du navigateur Éric Tabarly.

En 2005, il participe à des expéditions autour du monde sur le trois-mâts d'exploration La Boudeuse, avec pour capitaine l'écrivain de marine Patrice Franceschi[2].

En 2008, il réalise le film documentaire Tabarly, produit par Jacques Perrin avec une musique de Yann Tiersen[3], qui reçoit un accueil favorable[4],[5],[6],[7],[8],[9],[10]. En décembre 2008, la vente du DVD est momentanément interrompue pour cause de rupture de stocks[11].

En 2011, dans le cadre de sa société de production PoPPoP, Pierre Marcel réalise le film Amorita's Unlucky Day[12],[13]. En 2013, il co-écrit le scénario du film En solitaire.

En 2015, il fonde Les Projections Salées[14],[15],[16],[17],[18], des ciné-rencontres culturelles qui ont pour vocation de raconter l'univers de la mer au cinéma.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

2009 - Nomination de Tabarly aux César du meilleur film documentaire[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Bessec, « Pierre navigue avec Tabarly dans le coeur », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Pierre Marcel, Capitan Patrice Franceschi and Stephanie Pelissier, part of the crew of the French research sailboat La Boudeuse », Getty Images,‎ (lire en ligne)
  3. Michel Troadec, « Éric Tabarly inspire des musiques à Yann Tiersen », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  4. Gerard Lebailly, « Tabarly par Pierre Marcel : vrai et touchant », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  5. Jérémie Couston, « Film documentaire - Tabarly », Télérama,‎ (lire en ligne)
  6. Eleonore Guerra, « Tabarly : Dessine-moi un héros... », Comme au Cinema,‎ (lire en ligne)
  7. Emmanuelle Frois, « Jacques Perrin : «Tabarly était un visionnaire» », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  8. Arnaud Schwartz, « «Tabarly» de Pierre Marcel, au plus près de l'homme », La Croix,‎ (lire en ligne)
  9. M.Go., « Il y a dix ans, Tabarly... », 20 Minutes,‎ (lire en ligne)
  10. (en) John Burnham, « Tabarly Takes Newport By Storm, Again », Boats.com,‎ (lire en ligne)
  11. « Cinéma. Le jeune homme et la mer », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  12. (en) Rick Spilman, « Amorita’s Unlucky Day », Old Salt Blog,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « Amorita NY30: Film by Pierre Marcel », Classic Boat Magazine,‎ (lire en ligne)
  14. « Les Projections Salées à la Cité de la voile », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  15. « Le film En Solitaire en Projection Salée », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  16. « Projections Salées. Deep Water à la Cité de la voile », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  17. Stéphane Dugast, « Les Projections Salées: Mer et Cinéma », Embarquements,‎ (lire en ligne)
  18. « Projections Salées - Maison des Océans Paris », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  19. (en) Tabarly (Awards) sur l’Internet Movie Database

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]