Pierre-François Chifflet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chifflet.

Pierre-François Chifflet, frère de Jean-Jacques Chifflet, est un jésuite français, né à Besançon le 15 septembre 1592, mort à Paris (au collège Louis-le-Grand) le 11 mai 1682.

Il entra dans la Compagnie de Jésus (province de Lyon) en 1609. À partir de 1624, il collabora avec Héribert Rosweyde et la Société des Bollandistes. Il fut attaché au collège de Dijon de 1645 à 1675, année où Colbert l'appela à Paris et lui confia la garde du médaillier du roi.

On lui doit :

  • Fulgentii Ferrandi diaconi Carthaginiensis opera, Dijon, 1649 ;
  • Scriptorum veterum de fide catholica quinque opuscula, Dijon, 1656 ;
  • Paulinus illustratus, sive Appendix ad opera et res gestas S. Paulini, Nolensis episcopi, Dijon, 1662 ;
  • Victoris Vitensis et Vigilii Tapsensis opera, Dijon, 1664 ;
  • des Dissertations sur Denys l'Aréopagite (dont il défendit l'identité avec Denis de Paris), sur Saint Martin, etc.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]