Pie-grièche grise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lanius excubitor

Lanius excubitor
Description de cette image, également commentée ci-après
Pie-grièche grise (Lanius excubitor)
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Laniidae
Genre Lanius

Espèce

Lanius excubitor
Linnaeus, 1758

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

La Pie-grièche grise (Lanius excubitor) est une espèce de passereau aux mœurs alimentaires proches des rapaces et qui appartient à la famille des Laniidae.

Historique et dénomination[modifier | modifier le code]

L'espèce Lanius excubitor a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758[1]

Description[modifier | modifier le code]

La pie-grièche grise est un passereau de taille moyenne, mesurant entre 22 et 26 cm de long à l'âge adulte. Elle pèse généralement de 60 à 70 g, bien que des individus pesant 48 et 81 g aient été observés. Ses ailes mesurent en moyenne 11,4 cm et sa queue 10,9 cm ; son bec mesure 2,3 cm et son envergure varie de 30 à 36 cm.

Sa partie supérieure est globalement de couleur grise, tendant vers le marron chez les individus situés dans l'est de l'Eurasie. Ses joues et son menton sont blancs, tout comme une très fine bande au-dessus de son œil, tandis qu'un bandeau noir s'étend de son bec jusqu'à ses oreilles, en passant par son œil ; la zone au-dessus du bec est grise. Ses ailes sont noires avec une bande blanche, et sa queue longue et pointue de couleur noire. Le dessous de son plumage est blanc, souvent teinté de gris. Son grand bec est crochu au bout et de couleur proche du noir, excepté la base de la mandibule inférieure qui est plus pâle. Ses pattes sont entièrement noires.

Les mâles et femelles ont une apparence et une taille similaire et peuvent être difficiles à distinguer. Chez la femelle, le dessous du plumage est plus gris et arbore souvent une barre gris-marron, et la barre sur ses ailes est moins marquée. Les juvéniles arborent une teinte gris-marron sur tout leur plumage, avec des tâches blanches indistinctes. Ils adoptent le plumage adulte dès leur premier printemps.

Répartition[modifier | modifier le code]

  • habitat permanent
  • zones d'hivernage

C'est une espèce en déclin très important du fait de l'intensification de l'agriculture. Son aire de répartition est fortement limitée au niveau français. Les principales régions où la Pie-grièche grise est encore présente sont le Limousin (sur le plateau de Millevaches), l'Auvergne et le Jura.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

La Pie-grièche grise se nourrit de petits oiseaux et de gros insectes comme des sauterelles, des scarabées et des grillons. Elle ne dédaigne pas les campagnols et les amphibiens. Elle a pour habitude de constituer des lardoirs en empalant ses proies sur les épines des buissons, sur des brindilles ou des objets fins et pointus y compris fabriqués par l'homme (fil barbelé).

Nidification[modifier | modifier le code]

Le nid est généralement situé dans un arbre à quelques mètres de hauteur. Il est principalement composé d'herbes, de tiges, de brindilles, de racines et garni de plumes. En avril la femelle pond de 4 à 7 œufs blanchâtres tachés de gris-brun, la couvaison dure entre 14 et 18 jours. Les petits s'envolent entre 19 et 20 jours après l'éclosion.

Protection[modifier | modifier le code]

La Pie-grièche grise bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire. Il est donc interdit de la détruire, la mutiler, la capturer ou l'enlever, de la perturber intentionnellement ou de la naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids, et de détruire, altérer ou dégrader son milieu. Qu'elle soit vivante ou morte, il est aussi interdit de la transporter, colporter, de l'utiliser, de la détenir, de la vendre ou de l'acheter.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est représenté par sept sous-espèces :

  • Lanius excubitor bianchii Hartert, 1907 ;
  • Lanius excubitor borealis Vieillot, 1808 ;
  • Lanius excubitor excubitor Linnaeus, 1758 ;
  • Lanius excubitor funereus Menzbier, 1894 ;
  • Lanius excubitor homeyeri Cabanis, 1873 ;
  • Lanius excubitor mollis Eversmann, 1853 ;
  • Lanius excubitor sibiricus (Bogdanov, 1881).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Linnaeus, C. 1758: Systema Naturae per regna tria naturæ, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis, Tomus I. Editio decima, reformata. Holmiæ: impensis direct. Laurentii Salvii. i–ii, 1–824 pp : page 94

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Norbert Lefranc (2010) La pie-grièche grise Lanius excubitor présentation synthétique. Ciconia 34 (1) : 1-4.
  • Norbert Lefranc (2010) Fluctuation et déclin d'une population de pie-grièche grise Lanius excubitor suivie en région de Saint-Dié-des-Vosges de 1988 à 2010. Ciconia 34 (1) : 5-14.

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]