Phare de Barra Head

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un phare image illustrant l’océan Atlantique image illustrant l’Écosse
Cet article est une ébauche concernant un phare, l’océan Atlantique et l’Écosse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Phare de Barra Head
Hébrides extérieures
Entrance to Dun Sron an Duin, Berneray - geograph.org.uk - 1033042.jpg

Vue de la tour du phare de Barra Head.

Localisation
Coordonnées
Pays
Localisation
Architecture
Construction
Hauteur
18 m[1]
Élévation
208 m[1]
Hauteur focale
208 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut patrimonial
Monument classé de catégorie A (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Équipement
Portée
18 milles[1] (33,3 km)
Feux
Gardienné
non[1]
Automatisation
1980
Identifiants
ARLHS
Admiralty
A4020Voir et modifier les données sur Wikidata
NGA
3952Voir et modifier les données sur Wikidata

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Hébrides extérieures

(Voir situation sur carte : Hébrides extérieures)
Point carte.svg

Le phare de Barra Head, (en gaélique écossais : Beàrnaraigh) et en anglais Barra Head Lighthouse, est un phare écossais du Royaume-Uni qui se trouve dans l'ouest de l'île de Barra Head, au sommet de falaises culminant à 190 mètres d'altitude[2], dans l'archipel des Hébrides extérieures en Écosse.

Description[modifier | modifier le code]

Le phare se présente sous la forme d'une tour circulaire blanche de 18 mètres de hauteur surplombant les bâtiments annexes (salles techniques et lieux de vie)[1]. Les lentilles de Fresnel renvoient une lumière blanche d'une portée de 18 milles toutes les quinze secondes produite par une ampoule à acétylène[2]. Toutes les autres machineries du phare sont alimentées à l'électricité produite par un générateur Diesel réapprovisionné en carburant deux fois par semaine[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été construit en 1833 par Robert Stevenson après qu'il visita l'île en 1829 et allumé pour la première fois le [1]. À l'origine alimenté en huile, le phare est électrifié en 1906 et le dernier gardien quitte l'île le après son automatisation[1].

Le phare de Barra Head et les îles de Mingulay, Pabbay, Sandray et Barra au loin.
Vue générale du phare.

Notes et Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]