Peeter Snayers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Peeter Snayers
Anthonis van Dyck - Portret van Peter Snayers.jpg
Snayers (d'après une peinture d'Antoine Van Dyck)
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Peter SnayersVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Lieux de travail

Peeter Snayers ou Pieter Snayers (né le à Anvers ; mort vers 1666-67 à Bruxelles), appelé aussi Pieter ou Petrus Snayers, était un peintre flamand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Snayers était élève de Sebastian Vrancx, et devint en 1613 artiste indépendant de la Guilde de Saint-Luc, corporation anversoise des artisans d'art et artistes. Il est appelé à Bruxelles par l'archiduc Albert et l'infante Isabelle comme peintre de cour[1]. Ils lui demandent de peindre les principaux événements de la Guerre de trente ans. En 1628 il est reçu dans la corporation des peintres bruxellois. Il demeure peintre officiel sous Ferdinand d'Autriche et Léopold Guillaume.

Portrait de Peeter Snayers par Pierre Paul Rubens, vers 1626

Il eut comme élève Van der Meulen. il meurt vers 1667

Œuvres[modifier | modifier le code]

Peeter Snayers a peint un grand nombre de scènes de bataille (principalement pour la cour autrichienne, dont douze pour la galerie impériale à Vienne), des combats de cavaliers et de petites scènes de guerre et de chasse, il a peint également des sujets de chasse et des natures mortes.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Édouard Fétis, Catalogue descriptif et historique des tableaux anciens, par 6e me édition, 1889, Bruxelles, Ad. Mertens, , 610 p. lire en ligne sur Gallica), p. 494

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]