Pedro Núñez de Villavicencio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'autre peintre espagnol nommé Pedro Núñez, voir Pedro Núñez (peintre).
Pedro Núñez de Villavicencio
Pedro Nuñez de Villavicencio 001.jpg
Naissance
Décès
Activité
Maître

Pedro Núñez de Villavicencio (1635-1700) fut un peintre baroque espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né et mort à Séville, il est originaire d'une grande famille noble établie d'Andalousie. Son père était amiral de l'Armada espagnole.

Apprentissage de peintre[modifier | modifier le code]

Pédro Núñez a participé à la fondation de l'Académie des beaux-arts de Séville, fondée par Murillo et Herrera el Mozo. Murillo dirige cet atelier avec de nombreux aides et apprentis dont l'objectif principal est de compléter la formation des jeunes peintres, jugée insuffisante en dessin. En effet, les ateliers privilégient les aspects pratiques du métier et négligent les aspects théoriques et le dessin[1]. Au sein de l'Académie, les peintres se réunissent tous les soirs à la Casa de la Lonja pour s'entraîner à peindre d'après des modèles vivants. La participation de Pédro Núñez était, pour son âge, certainement exceptionnelle, en faisant quelques-uns des ajouts dans la salle du marché de Séville où l'institution artistique était basée.

Ordre de Saint-Jean de Jérusalem[modifier | modifier le code]

Il est lui-même devenu membre de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem en 1661, et a dû s'installer à Malte, alternant avec des voyages à Séville, peut-être à Rome et dans le sud de l'Italie, où il a exercé comme peintre et rencontré le calabrais Mattia Preti.

En 1675, en raison de la peste qui s'est déclarée à Malte, il est retourné définitivement à Séville, où il est devenu référent de l'Ordre pour les questions administratives du Prieuré de son Ordre en Castille.

En 1693 et 1694, il se rend à Madrid pour participer à la commission qui doit nommer l'ambassadeur de l'Ordre auprès de la Cour de Madrid. C'est à cette occasion qu'il offre le tableau Jeux d'enfants à Charles II.

De retour d'un de ses voyages à Séville, il meurt à Madrid en 1695[2].

Il est surtout connu pour être un amoureux des arts et il était l'ami et l'exécuteur testamentaire de Murillo à la mort du maître de Séville en 1682.

Œuvre en tant que peintre[modifier | modifier le code]

Jeux d'enfants (1686)
Musée du Prado
Piétà avec Madeleine (après 1682)
Musée du Prado

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Article Pédro Núñezde Villavicencio Fundación de Amigos del Museo del Prado
  2. (es) « Biographie », sur Musée du Prado
  3. a et b (es) « Jeux d'enfants », sur Musée du Prado

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • González Ramos, R In: "Chevaliers, protecteurs..." dans Art et Patrimoine des Ordres Militaires de Jérusalem en Espagne: Vers un état des lieux: 183-198)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :