Mattia Preti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Preti et Calabrese (homonymie).

Mattia Preti

Description de cette image, également commentée ci-après

Mattia Preti

Alias
il Cavaliere Calabrese
Naissance 1613
Taverna
Décès janvier 1699 (à 86 ans)
La Vallette
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Profession

Mattia Preti (Taverna, 1613 – La Vallette, Malte, janvier 1699) dit aussi il Cavaliere Calabrese car il était chevalier de l'ordre de Malte et originaire de Calabre, est un peintre italien de l'école napolitaine, qui a été actif aussi à Rome et à Malte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Taverna en Calabre, alors dans le royaume de Naples sous domination espagnole, Mattia Preti aurait fait son apprentissage à Naples auprès du peintre caravagesque Battistello Caracciolo, l'un des principaux peintres de l'école napolitaine des premières décennies du XVIIe siècle. Il rejoint selon toute probabilité son frère Gregorio Preti, également peintre, à Rome avant 1630. Dans la cité papale, alors capitale européenne de la peinture, il perfectionne sa maîtrise du naturalisme caravagesque et étudie les oeuvres des grands peintres du temps, tels que Guido Reni, Le Dominiquin, Guerchin, Rubens, Lanfranco. En 1641, il est fait chevalier de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem (l'ordre de Malte) grâce du à la recommandation pape Urbain VIII, un privilège rare pour un non-noble à l'époque (Le Caravage avait également été admis dans l'ordre de Malte trente ans plus tôt). À Rome, il réalise de grands décors à fresque, comme dans les scènes du martyre de saint André dans l'abside de l'église Sant'Andrea della Valle, avant de regagner Naples de 1653 à 1659.

Vers 1659, il se rend à Malte, siège de l'Orde de Saint-Jean de Jérusalem dont il est chevalier, où il résidera pendant près de quarante ans, devenant le principal artiste au service de l'ordre. Il décore à fresque la voûte de la co-cathédrale Saint-Jean à La Valette, réalisation monumentale qui reste sa principale oeuvre et fut réalisée bénévolement sur cinq années. Il participe à de nombreux autres chantiers décoratifs sur l'île de Malte et de Gozo. À la fin de sa vie, il est reconnu dans toute l'Europe comme l'un des principaux peintres italiens.

Œuvres[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

En Italie[modifier | modifier le code]

Véronique tenant un tissu où s'est imprimé le visage de Jésus
Incrédulité de saint Thomas

À Malte[modifier | modifier le code]

  • Co-cathédrale Saint-Jean de La Valette :
    • Vita di San Giovanni Battista
    • Conversione di San Paolo
    • Sposalizio mistico di Santa Caterina
    • San Giorgio a cavallo
    • Ritratto del Gran Maestro Nicolas Cottoner

Source[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Bernardo De Dominici écrivain des biographies des Vite dei Pittori, Scultori, ed Architetti Napolitani a été son élève