Pavel Tchistiakov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pavel Tchistiakov
Serov Chistyakov.jpg

Portrait de Pavel Tchistiakov par Valentin Serov, 1881

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
PouchkineVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Pavel Petrovitch Tchistiakov (en russe : Павел Петрович Чистяков, ISO 9 : Pavel Petrovič Čistâkov ; * oblast de Tver, le 23 juin/ - † Detskoïe Selo, le ) est un peintre et professeur russe, maître de la peinture historique et du portrait.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tchistiakov naît dans une famille d'origine modeste, mais son père veut lui donner une bonne formation; il commence ainsi ses études dans une école itinérante.

En 1849, il entre à l'Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg où il est l'élève du professeur P. Watt Basin jusqu'en 1861.

Au cours de ces études à l'Académie, il a été distingué plusieurs fois, pour des travaux tels que Le patriarche Hermogène en prison (Патриарх Гермоген в темнице), La princesse Sophie Vitovtovna au mariage du prince Basile le Sombre (Великая княгиня Софья Витовтовна на свадьбе великого князя Василия Темного) et, au titre de pensionnaire de l'Académie, il est autorisé à voyager à l'étranger.

Il enseigne à l'École de dessin de la société d'encouragement d'arts appliqués de Saint-Pétersbourg de 1860 à 1863.

Il quitte la Russie en 1863, visite l'Allemagne, travaille à Paris et à Rome puis revient à Saint-Pétersbourg en 1870 et reçoit le titre d'académicien pour ses œuvres réalisées à l'étranger comme Le mendiant romain (Римский нищий), Tête de femme tchoutche (Голова чучарки), Le Français au bal public (Француз, собирающийся на публичный бал).

Ses élèves[modifier | modifier le code]

Le Patriarche Hermogène refusant de bénir les Polonais (1862)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :