Paul Combes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Combes
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Instrument
Orgue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Paul Combes, né le à Cuxac d'Aude et mort à Bordeaux en , est un organiste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de l’école Niedermeyer à Paris, il fut professeur entre autres de Joseph Bonnet et d’Henri Sauguet. En 1880 il était organiste à Notre-Dame de Bergerac avant de venir s’établir à Bordeaux.

À Bordeaux, il a été titulaire successivement :

  • de l’orgue de chœur de la cathédrale Saint-André (Wenner, 1873) de 1882 à 1884 ;
  • du grand-orgue de la basilique Saint-Michel (Merklin, 1869, modifié par Maille en 1892) de 1896 à 1901 ;
  • du grand orgue de l’église Notre-Dame (Godefroy Schmit, 1785, modifié par Henry en 1842 et par Wenner et Gotty en 1861, ainsi que par Maille en 1887, inauguré par César Franck) à partir de 1901 jusqu’à sa mort en 1921.

Charles Tournemire lui dédiera ses Interludes Op. 19 no 4 pour orgue (1900). Son gendre Raoul Duprat lui a succédé à Notre-Dame. Il jouera la Toccatina de Paul Combes à un récital à Notre-Dame le .

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Piano[modifier | modifier le code]

  • Propos d’Amoureux, polka-mazurka pour piano, Bordeaux, Ravayre-Raver éditeur (1882)
  • Capriccietto « Matin d'Avril » en ré majeur, manuscrit (1893)

Orgue[modifier | modifier le code]

  • Toccatina pour orgue en ré majeur, Paris, Leduc (1897)
  • Quasi Adagio en mi bémol majeur pour orgue ou harmonium, Jos. Joubert, coll. Les Maîtres contemporains de l’orgue, vol. 1 (1912)
  • Offertoire sur l'antienne Tu es Petrus pour orgue (fragment manuscrit)

Musique vocale[modifier | modifier le code]

  • Deux mélodies : 1° Absence ! , poésie de Théophile Gautier ; 2° Épithalame, sonnet d’Armand Silvestre. Bordeaux : H. Riffeau, (1899)
  • Ave Maria en fa M pour soprano ou ténor et orgue, ms (1885)
  • Ave verum en la M pour ténor et orgue (avec violon ad lib.), ms
  • Ave verum en sol M pour ténor et orgue. Bordeaux : Chants de la Primatiale de Bordeaux, 1er volume
  • 2ème Ave verum en mi bémol majeur pour voix et orgue. Bordeaux : Chants de la Primatiale de Bordeaux, 1er volume
  • Ave Maria en fa M pour mezzo-soprano, violon et orgue. Bordeaux : Chants de la Primatiale de Bordeaux, 2ème volume. [après 1888?]
  • Laudate dominum pour chœur à 3 voix et orgue. Bordeaux : Chants de la Primatiale de Bordeaux, 2ème volume
  • Le Rhin allemand pour chœur à l'unisson ou voix soliste et piano

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]