Patrick Hunout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patrick Hunout
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Activité

Patrick Hunout est un scientifique (psychologie sociale, sociologie et économie) qui a élaboré le modèle tripartite du changement sociétal (1995-1996).

Biographie[modifier | modifier le code]

Approche interdisciplinaire[modifier | modifier le code]

Son approche interdisciplinaire analyse les stratégies de la classe supérieure de la société en liant de façon originale les champs économique, ethnique et interpersonnel, et met en évidence les retombées de ces stratégies sur la société contemporaine.

Patrick Hunout est le fondateur de The International Scope Review (1998) et de The Social Capital Foundation (2002), basées à Bruxelles dont le but est de contribuer à la restauration du lien social par le renforcement de l'esprit de communauté. D'où son intérêt pour le concept de 'capital social' dont il est un des théoriciens les plus récents.

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) The Destruction of Society: Challenging the 'Modern' Triptyque: Individualism, Hedonism, Consumerism, with Didier Le Gall and Brent Shea (The International Scope Review, Issue 9, Volume 5, 2003)[1] ISSN 1374-1217
  • (en) Referring Governments to the Community: Henry David Thoreau Revisited, with Maya David and Jean Dewitt (The International Scope Review, Issue 12, Volume 7, 2005)[2]
  • (de) Immigration und Identität in Deutschland und Frankreich, The International Scope Review, 1999, deutsche Fassung[3]
  • Droit du travail et psychologie sociale (Klincksieck, 1990, 2002) ASIN 2865632628
  • L’Entreprise et le Droit du travail : Une comparaison franco-allemande (CIRAC, 1993) (ISBN 2905518251)
  • Droit du travail et culture sociale : L'Exemple allemand (L’Harmattan, 2000) (ISBN 2738477852)
  • « Conseils de prud'hommes : Un exemple de prise de décision dans un contexte institutionnel », Revue française de sociologie, vol. 28, n° 3, 1987, pp. 453-481.
  • Psychologie judiciaire et droit prud'homal, thèse de 3e cycle, Psychologie, Paris, EHESS, 1985, dact., 522 f°; Paris, Méridiens Klincksieck, 1990, 276 p.
  • Droit du travail et psychologie sociale, avec Serge Moscovici, Méridiens Klincksieck, Paris (1990) (Monographie)
  • « La Psychologie sociale des décisions de justice : Une discipline en émergence », Déviance et société, 1987, vol. 11, n° 3, pp. 271-292.
  • « Les Méthodes d'évaluation des emplois : Du classement des emplois à la mesure des compétences », Formation emploi, n° 39, juil.-sept. 1992, pp. 35-43
  • L’Évaluation et la Classification des emplois, Paris, CEREQ, 1987.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]