Pataugas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pataugas est une chaussure de marche et une marque de chaussure créée le 24 août 1950 par René Elissabide (1899-1967), un industriel de Mauléon, village de la province de la Soule dans le pays basque français. Elle connut un grand succès en France des années 1960 aux années 1980.

Histoire[modifier | modifier le code]

À partir du brodequin, chaussure toilée traditionnelle du Pays basque, l'inventeur vulcanisa une épaisse semelle crantée obtenue avec de la pâte de caoutchouc chauffée à l'aide d'un réchaud à gaz[1], d'où le nom de Pataugas (« pate au gaz »)[2].

Elle fut la chaussure fétiche de plusieurs générations de scouts, militaires et randonneurs de toutes sortes. Robuste — la pataugas étant l'une des seules marques pendant les années 1950 et 1960 pouvant être trouvée en Algérie —, elle fut beaucoup portée par les combattants du FLN[réf. nécessaire].

Dès 1953, l'entreprise lance un nouveau modèle, la botte Texas après un voyage de René Elissabide aux États-Unis[2].

La marque fut distribuée en France par le groupe Royer (qui distribue entre autres les marques Kickers, New Balance ou Umbro)[1] avant que l'entreprise ne soit rachetée par le groupe Vivarte en 1987[2],[1] et va marquer un tournant dans la stratégie du fabricant avec une marque s'adaptant davantage à la mode. En 2015, Pataugas faisait un chiffre d'affaires de 15 millions d'euros[1]. L'usine historique située dans le Pays basque ferma dans les années 1990[1]. Suite aux problèmes rencontrés par Vivarte, la marque est vendue en mars 2017 à un trio d'entrepreneurs français[1] de la holding Hopps Group.[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Aroun Benhaddou, « Les chaussures Pataugas bientôt revendues à trois entrepreneurs », les Echos,‎ (lire en ligne).
  2. a, b et c Histoire de Pataugas sur le site de la marque.
  3. « La marque de chaussures Pataugas cédée à une holding », sur Boursier.com, .

Liens externes[modifier | modifier le code]