Passerelle Mimram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Passerelle Mimram
Passerelle Mimram, du côté français du Jardin des Deux Rives
Passerelle Mimram, du côté français du Jardin des Deux Rives
Géographie
Pays France/Allemagne
Commune Strasbourg, Kehl
Coordonnées géographiques 48° 34′ 09″ N, 7° 48′ 13″ E
Fonction
Franchit le Rhin
Caractéristiques techniques
Type Pont suspendu
Construction
Inauguration 23 avril 2004
Mise en service 23 avril 2004
Architecte(s) Marc Mimram

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
localisation

Géolocalisation sur la carte : Strasbourg

(Voir situation sur carte : Strasbourg)
localisation

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
localisation

La passerelle Mimram ou passerelle des Deux Rives est une passerelle pour piétons et cyclistes qui relie les deux parties du jardin des Deux Rives situées de chaque côté du Rhin, entre la ville française de Strasbourg et la ville allemande de Kehl.

Elle doit son nom à Marc Mimram, un architecte parisien ayant conçu d'autres ponts en France. Cette passerelle est considérée comme une œuvre d'art moderne et contemporain. Réservée aux piétons et aux cyclistes, elle permet également un accès aux handicapés (la disposition rend la passerelle très praticable pour ces derniers). De type pont à haubans, elle est composée de deux tabliers reliés en son centre par une plateforme qui offre un point de vue inédit sur le Rhin.

La passerelle est l'élément central du jardin des Deux Rives (en allemand Garten der zwei Ufer), et est destinée à marquer la force des échanges franco-allemands.

Lors du sommet de l'OTAN de 2009 qui se tenait à Strasbourg et à Kehl, les chefs d'État emmenés par la chancelière allemande Angela Merkel se retrouvèrent le 4 avril au milieu de la passerelle où les attendait Nicolas Sarkozy arrivé lui du côté français. Une photo officielle fut réalisée sur le pont et cette passerelle figurait en stylisé sur le logo du sommet[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maurice Moszberger (dir.), Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, Le Verger, Barr, 2012 (nouvelle éd. révisée), p. 410 (ISBN 9782845741393)