Parc national de Thethi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Parc national de Thethi
Image dans Infobox.
Géographie
Pays
Coordonnées
Ville proche
Koplik (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
26,3 km2
Administration
Type
Catégorie UICN
II
WDPA
Création
1966
Albanijamapa.PNG
Géolocalisation sur la carte : Albanie
(Voir situation sur carte : Albanie)
Point carte.svg
Vallée de la Thethi.

Le parc national de Thethi, déclaré parc national en 1966, est situé au nord de l'Albanie dans les Alpes albanaises. Le parc, d'une superficie de 26,3 km2, tire son nom de la rivière Thethi qui le traverse. Le parc a été créé pour protéger divers écosystèmes et la biodiversité et le patrimoine culturel et historique de la région. Il est dominé par un terrain élevé, avec une grande variété de caractéristiques naturelles, vallées, rivières, montagnes, cascades, forêts denses et plusieurs formations rocheuses .

Description[modifier | modifier le code]

La superficie du parc, fondé en 1966, est de 26,3 km2. L'altitude du parc, qui fait partie des Alpes dinariques, varie entre 1 200 mètres et 2 500 mètres[1].

Le parc, traversé par la rivière Thethi, est situé à environ 70 km de la localité de Shkodra. On y trouve la cascade de Grunas (ou Grunasi) qui est haute d'environ 30 mètres[2],[3]. Le parc est également une réserve ornithologique[4].

Flore[modifier | modifier le code]

Le parc est un des 15 parcs nationaux en Albanie. On y trouve de nombreuses espèces endémiques. Malgré sa superficie limitée, le parc se distingue par une flore très diversifiée avec des estimations qui varient entre 1500 et 1650 espèces de plantes dont 70 espèces sont menacées. Thethi fait partie d'un grand écosystème préservé qui est principalement intact, resté vierge. Parmi les espèces végétales du parc, on trouve le pin de Bosnie, l'ancolie amaliae, l'airelle myrtille, le hêtre européen, l'ancolie commune, l'ancolie dinarica, la gentiane jaune, le sapin blanc, le Germandrée (Teucrium arduini), le myrtillier européen, le genévrier nain et la violette dukadjinica[5].

Faune[modifier | modifier le code]

Seules 20 espèces de mammifères ont été recensées sur le territoire du parc. Parmi eux, le lynx[3] ,15 ours, 50 chamois, le loup, la chèvre sauvage et le chevreuil. 50 espèces d'oiseaux ont été observées, avec des rapaces tels que le vautour fauve[4], l'aigle royal, le faucon crécerellette, et aussi la sittelle, le merle, la pie grièche écorcheur, le grand tétras et la perdrix des rochers. En raison des hivers rigoureux, le parc a peu d'espèces de reptiles et d'amphibiens. Au total, 10 espèces de reptiles et 8 espèces d'amphibiens résident dans le parc, notamment la salamandre alpine, la grenouille rousse, le triton alpin et la truite brune.

Galerie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]