Parc de Dieppe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parc de Dieppe
Image illustrative de l’article Parc de Dieppe
Parc de Dieppe vu depuis l'aval.
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Montréal
Arrondissement Ville-Marie
Superficie 7 hectares
Histoire
Création 1992-01-24 (première dénomination, parc de la Cité-du-Havre)
2017-08-19 (dénomination actuelle, parc de Dieppe)
Caractéristiques
Type parc public
Lieux d'intérêts Belvédère d'observation du Fleuve Saint-Laurent, du Vieux-Port et du Centre-ville de Montréal
Gestion
Propriétaire Ville de Montréal
Localisation
Coordonnées 45° 30′ 23″ nord, 73° 32′ 37″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Parc de Dieppe

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Montréal)
Parc de Dieppe

Le parc de Dieppe est un petit parc public de Montréal situé à l'extrémité de la presqu'île de la Cité-du-Havre dans l'arrondissement Ville-Marie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parc de Dieppe occupe la pointe de la presqu'île de la Cité-du-Havre. Celle-ci résulte de l'allongement et de l'élargissement, en vue de l'Exposition universelle de 1967, de la précédente Jetée Mackay qui était une digue de protection du port contre les débâcles printanières du fleuve Saint-Laurent et les inondations consécutives du Vieux-Montréal. Cette presqu'île, construite de main humaine, fut choisie pour constituer, avec les îles Sainte-Hélène et Notre-Dame, le site de l' Expo 1967 [1]. Le terrain situé près et au-delà de l'emprise du pont de la Concorde qui donne accès à l'île Sainte-Hélène, toujours demeuré espace vert, a été aménagé en parc et nommé Parc de la Cité-du-Havre, dénomination qui fut officialisée le [2].

Le toponyme a été modifié en 2017 en celui de Parc de Dieppe[3] pour commémorer le raid de Dieppe et l'effort de guerre du fort contingent de soldats canadiens qui y ont participé. En date du une plaque commémorative y a été dévoilée par le maire de Montréal Denis Coderre pour souligner les 75 ans du raid de Dieppe, en Normandie, France, ayant eu lieu le , rendre hommage aux valeureux soldats canadiens qui y ont combattu et reconnaître le sacrifice ultime d'un très grand nombre d'entre eux[4],[5].

Plaque commémorative du raid de Dieppe, parc de Dieppe, Montréal
Plaque commémorative du raid de Dieppe, parc de Dieppe, Montréal


Description[modifier | modifier le code]

Vue de Montréal depuis le parc de Dieppe
Surfeur en action dans le courant Sainte-Marie en face d'Habitat 67

Le parc est de petite superficie (sept hectares)[6], mais offre un excellent point d'observation du fleuve Saint-Laurent, du Vieux-Port et du Centre-Ville de Montréal. Le site est pourvu d'un belvédère et d'un pavillon ouvert situés judicieusement sur l'extrême pointe du parc et de la presqu'île. Le parc est sillonné de sentiers destinés aux visiteurs, marcheurs ou cyclistes. Il dispose d'aires de pique-nique munies de nombreuses tables et de BBQ où les gens apportent des briquettes. L'accès facile aux berges attire des pêcheurs récréatifs qui y capturent entre autres le doré, l'achigan et même l'esturgeon. Le parc de Dieppe constitue la voie d'entrée et de passage d'adeptes de surf et de kayak de rivière qui peuvent profiter du courant Sainte-Marie qui génère un peu en amont, en face du complexe résidentiel Habitat 67, une vague stationnaire permanente appelée familièrement la vague Habitat 67.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :