Parapsoriasis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parapsoriasis est un terme désignant un certain nombre de dermatoses érythémato-squameuses ou papulo-squameuses.

Le terme a été proposé par Brocq en 1902[1]

Il faut noter que le dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2014 note : « Cette dénomination, très critiquable car faisant un similirapprochement avec le psoriasis avec lequel aucune de ces maladies n’a de rapport, et englobant des dermatoses qui n’ont rien de commun entre elles, a été partiellement abandonnée par diverses écoles dermatologiques, mais est cependant conservée par habitude, tout au moins pour certaines des dermatoses antérieurement réunies sous ce vocable »[2].

Le terme comprend toute une série de dermatoses qui avaient été classifiées par Brocq dès les années 1890 et qui continuent à être étudiées[3],[4].

Parapsoriasis digitiforme[modifier | modifier le code]

Appelé aussi : parapsoriasis en plaques, digitate dermatosis, parapsoriasis en petites plaques, xanthoerythrodermia perstans et en anglais : small plaque parapsoriasis[5].

Il s'agit d'une variété bénigne de parapsoriasis caractérisée par la survenue de lésions multiples, bien délimitées, érythémateuses et finement squameuses, peu ou pas prurigineuses, dessinant des traînées suivant l’axe des côtes sur le thorax, fixes ou peu évolutives, sans transformation ultérieure en mycosis fongoïde.

Parapsoriasis en gouttes[modifier | modifier le code]

Appelé aussi : pityriasis lichenoides, guttate parapsoriasis, il s'agit d'une dermatose inflammatoire d’origine inconnue faite d’une éruption d’éléments papulosquameux assez caractéristiques, atteignant électivement l’adolescent et l’adulte jeune ; elle est divisée en deux formes :

Parapsoriasis en grandes plaques[modifier | modifier le code]

Appelé parapsoriasis lichenoides et en anglais : large plaque parapsoriasis, il s'agit d'une variété de parapsoriasis actuellement considérée comme un stade très précoce de lymphome T cutané épidermotrope caractérisé par des plaques grossièrement quadrangulaires, de 10 à 20 cm de diamètre, modérément infiltrées, érythématosquameuses, nettement délimitées, parfois poïkilodermiques, pouvant être prurigineuses et siégeant sur le tronc ou la racine des membres[2].

Papulose lymphomatoïde[modifier | modifier le code]

La papulose lymphomatoïde se présente comme un lymphome non hodgkinien[6].

Parapsoriasis rétiforme[modifier | modifier le code]

Cf. la classification CIM-10 Version:2008

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annales de dermatologie et de syphiligraphie : BROCQ, Louis. - Les parapsoriasis, vol. 3, , 4e éd. (lire en ligne), pp. 313-315.
  2. a et b Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2014, « Parapsoriasis », (consulté le 5 juillet 2014)
  3. (en)V.N.Sehgalet al., « Parapsoriasis: a complex issue », Skinmed, vol. 6, no 6,‎ , p. 280-286 (PMID 17975354, lire en ligne) modifier
  4. (en)W.C. Lambert, M.A. Everett, « The nosology of parapsoriasis », Journal of the American Academy of Dermatology, vol. 5, no 4,‎ , p. 373-395 (PMID 7026622, lire en ligne) modifier
  5. a et b Garnier et Delamare, Dictionnaire des termes techniques de médecine, Paris, Maloine S.A., , 19e éd., 1215 p.
  6. (en)(en) L. El Shabrawi-Caelen et al., « Lymphomatoid papulosis: reappraisal of clinicopathologic presentation and classification into subtypes A, B, and C », Archives of dermatology., vol. 140, no 4,‎ , p. 441-447 (PMID 15096372, lire en ligne) modifier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jean L. Bolognia, Julie V. Schaffer, Karynne O. Duncan, Christine Ko, Dermatology Essentials E- Book, Elsevier Health Sciences, , 1040 p. (ISBN 0702055395 et 9780702055393, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]