Papenoo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Papenoo
Papenoo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Polynésie française
Commune Hitiaʻa O te Ra
Statut commune associée
Démographie
Population 3 500 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 17° 30′ 46″ sud, 149° 25′ 24″ ouest
Historique
Commune(s) d’intégration Hitiaʻa O te Ra
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

Voir la carte administrative de Polynésie française
City locator 15.svg
Papenoo

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

Voir la carte topographique de Polynésie française
City locator 15.svg
Papenoo

Papenoo est une des communes associées de la commune de Hitiaa O Te Ra, en Polynésie française. Elle est connue pour ses plages de sables noir, ses spots de surf et ses vallées sauvages.

Les précipitations sont très favorables dans cette partie de l'île, grâce à ses nombreuses montagnes. La vallée de la Maroto, qui est la plus grande rivière de l'île de Tahiti, fournit grâce à des centrales hydroélectriques installées par EDT (Électricité de Tahiti), une partie de l'électricité nécessaire pour alimenter la population de Tahiti. Elle abrite de nombreux sites touristiques comme le parc naturel de Te Faaiti[1] qui a un accès réglementé pour en éviter sa dégradation.

La commune abrite aussi Tahiti Nui Télécom, société de télécommunication qui permet l'utilisation d'Internet et de la télévision par satellite dans toute la Polynésie française.

La commune est très réputée pour ses sites de surfs débutants et ses compétitions junior.

Le nom de la commune peut se traduire par eaux convergentes de pape, l'eau et noo, la poupe d'une pirogue.

Démographie[modifier | modifier le code]

Voici un tableau démographique sur la commune de Papenoo :

Évolution démographique

1977 1983 1988 1996 2002 2007 2012
1 334 1 763 2 094 2 690 3 177
Sources ISPF[2], Mairie de Papenoo[3]
* : estimation

Parc naturel de Te Faaiti[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]