Pancrace Bessa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un peintre français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pancrace (homonymie).
Pancrace Bessa
Pancrace Bessa 10 Cydonia japonica.jpg
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
BessaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Pancrace Bessa, né à Paris le 1er janvier 1772 - mort à Écouen le 11 juin 1846 était un peintre français du début du XIXe siècle.

Élève d'Henri Redouté et de Gérard van Spaendonck, il se spécialisa dans l'art de représenter les fleurs, fruits, oiseaux. De 1806 à 1831, il exposa régulièrement au Salon de Paris. En 1810, il publia son premier numéro de l'Herbier général de l'amateur, dont il fut l'unique illustrateur jusqu'en 1827. duchesse de Berry, à qui il donna des leçons d'aquarelle, le prit sous sa protection à partir de 1816. Il collabora avec Redouté à l'illustration des Arbres forestiers, de Michaux. Il publia en 1821 une “Histoire des Tulipes“ puis, plus tard, une “Histoire des Roses“. En 1823, il succéda à Henri Redouté dans la fonction de peintre du Muséum d'histoire naturelle. Il habita à Écouen jusqu'à sa mort, en 1846[1].

Il appartient à la colonie des peintres d'Écouen, juste avant la "fondation" de l'École d'Écouen dans la seconde partie du XIXe siècle.

L'Herbier général de l'amateur de Jean-Louis-Auguste Loiseleur-Deslongchamps ed. 1824 a été numérisé par google en juin 2008 à partir de l'exemplaire de Université de Harvard[2]. On peut y voir les gravures de Pancrace Bessa.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :