Park Wansuh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pak Wansŏ)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Park Wan Suh
Description de l'image Park Wanso.jpg.
Naissance
Gapyeong (Corée)
Décès (à 79 ans)
Auteur
Langue d’écriture Coréen

Park Wansuh, Pak Wan-seo, Pak Wanso ou Pak Wansŏ (en coréen : 박완서)[1] ( à Gapyeong en Corée - ) est une auteure sud-coréenne[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pak Wan-seo est née en 1931 à Gapyeong, dans la province de Gyeonggi, actuellement située en Corée du Nord[3]. Elle intègre la prestigieuse université nationale de Séoul, mais quitte assez rapidement l'université en raison de la Guerre de Corée (1950-1953) et la mort de son frère[4]. Durant la guerre, elle se retrouve séparée de sa mère et de son frère aîné par l'armée nord-coréenne, qui les ont déportés en Corée du Nord[3]. Elle vit dans le village de Achui, à Guri en dehors de Séoul, jusqu'à sa mort[3]. Elle décède d'un cancer le 22 janvier 2011[5].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Park publie son premier récit en 1970 avec L'arbre nu (Namok) à l'âge de 40 ans. Elle écrit alors à un rythme élevé : en 2007 elle a écrit une quinzaine de romans et dix recueils de nouvelles[6]. Son travail est « vénéré » en Corée du Sud[7]. Ses récits se concentrent sur la famille et sur la critique cinglante des classes moyennes[8]. La couveuse qui rêve (Kkum-kkuneun inkyube-iteo) est un bon exemple de cette caractéristique puisqu'elle met en scène une femme subissant plusieurs avortements avant d'arriver enfin à donner naissance à un garçon. Ses récits les plus connus en Corée sont L'année stérile des villes (Dosi-ui hyung-nyeon), Après-midi chancelante (Hwicheong-georineun ohu), Cet hiver était vraiment doux (Geuhae gyeo-ureun ttatteut-haenne), et Est-il toujours en train de rêver ? (Geudae ajikdo kkumkkugo inneunga)[9].

Les thèmes peuvent être divisés en trois groupes. Le premier traite de la guerre de Corée et de ses séquelles ; beaucoup de ces récits reflètent ses propres expériences. Les années durant lesquelles elle doit renoncer à l'université pendant la guerre sont notamment la trame de fond de L'arbre nu (Namok). Des récits comme Cet hiver était vraiment doux mettent en scène également les déchirements familiaux à la suite de la Guerre de Corée, notamment avec l'image de la mère qui perd son époux et son fils à cause de la guerre[10].

Dans un deuxième temps, les récits visent le matérialisme et l'hypocrisie des classes moyennes coréennes. Les appartements de même taille, les meubles, les décorations unifiées, Park dépeint le nouveau matérialisme des classes moyennes avec un regard aigu, notamment dans son récit Chambres qui se ressemblent (Dalmeun bangdeul, 1974)[10].

Un troisième thème apparaît dans les années 1980, où elle traite des problèmes auxquels sont confrontés les femmes dans une société patriarcale. On retrouve notamment le récit où elle met en scène une femme forcée à avorter avant de mettre au monde un fils, La couveuse qui rêve (Kkum-kkuneun inkyube-iteo)[10].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 나목 L'arbre nu (1970). (ISBN 8937843021)
  • 세상에서 제일 무거운 틀니 Le dentier le plus lourd du monde (1972) (ISBN 893784303X)
  • 지렁이 울음소리 La plainte du ver de terre (1973)
  • 부끄러움을 가르칩니다 (J'enseigne la honte) (1976) (ISBN 8954601936)
  • 휘청거리는 오후 (Après-midi chancelante) (1977) (ISBN 8933800263)
  • 목마른 계절 (Une saison aride) (1978) (ISBN 8933800530)
  • 욕망의 응달 (L'ombre de l'ambition) (1979) (ISBN 8933800360)
  • 살아 있는 날의 시작 (Le début des jours de vie) (1980) (ISBN 8933800352)
  • 엄마의 말뚝 (Les Piquets de ma mère) (1982) (ISBN 9788979521177)
  • 오만과 몽상 (Songe et arrogance) (1980-1982) (ISBN 8933800603)
  • 그해 겨울은 따뜻했네 (Cet hiver était vraiment doux) (1983) (ISBN 9788933800614)
  • 그 가을의 사흘동안 (Trois jours en automne) (1985) (ISBN 8930001084)
  • 도시의 흉년 (L'année stérile des villes) (1979) (ISBN 8933800271)
  • 미망 (Illusions) (1990) (ISBN 8933800891)
  • 그 산이 정말 거기 있었을까 (La montagne était-elle bien là ?) (1995) (ISBN 9788901017617)
  • 아주 오래된 농담 (Une très ancienne plaisanterie) (2000) (ISBN 9788939203976)
  • 그 남자네 집 (L'homme de la maison) (2004) (ISBN 9788972754275)
  • 친절한 복희씨 (La gentille Bok-hi) (2008) (ISBN 9788932018140)
  • 세 가지 소원 - 작가가 아끼는 이야기 모음 (Trois souhaits - Recueil des histoires adorées par l'auteur) (2009) (ISBN 9788960900523)
  • 못 가본 길이 더 아름답다 (Les routes inconnues sont plus belles) (2010) (ISBN 9788972754671)
  • 세상에 예쁜 것 (Les jolies choses) (2012) (ISBN 9788960901445)

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • La Plainte du ver de terre (지렁이의 울음소리), 1978, (notice BnF no FRBNF39429451).
  • Les Piquets de ma mère (엄마의 말뚝), 1982, Actes Sud, 2005 (ISBN 978-2742758920).
  • Trois jours en automne (그 가을의 사흘동안), nouvelle parue dans le recueil Cocktail Sugar et autres nouvelles de Corée, Zulma, 2011 (ISBN 978-2843045691).

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Regards sur une dictature voilée », sur KeulMadang (consulté le 30 août 2014).
  2. (en) « Park Wan Suh Biographical PDF » [PDF], sur LTI Korea, (p. 3) (consulté le 1er mai 2014).
  3. a b et c (ko) KLTI, « Writer, Park Wansuh. List: Books from Korea » (consulté le 1er mai 2014).
  4. (en) Korean Writers: The Novelists, Minmusa Publishing, , p. 213.
  5. (ko) « 박완서(朴婉緖)의 작품세계 »,‎ (consulté le 1er mai 2014).
  6. (ko) Cherished Themes from Park Wan-seo's Literary Life. Korea Focus. Choi Jae-bong
  7. (en) Korean Writers: The Novelists, Minmusa Publishing, , p. 212.
  8. (ko) Choi Jae-bong, « Cherished Themes from Park Wan-seo's Literary Life », sur Korea Focus (consulté le 1er mai 2014).
  9. (ko) « Park Wan Suh (1931 - ) », sur park.org (consulté le 1er mai 2014).
  10. a b et c (ko) LTI Korea Datasheet, « Park Wan Suh" » (consulté le 1er mai 2014).