Pórto Kágio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pórto Kágio
(el) Πόρτο Κάγιο
Pórto Kágio
Administration
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Périphérie Péloponnèse
District régional Laconie
Dème Magne-Oriental
Démographie
Population 20 hab. (2011[1])
Géographie
Coordonnées 36° 25′ 41″ nord, 22° 29′ 10″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grèce
Voir sur la carte administrative de Grèce
City locator 14.svg
Pórto Kágio
Géolocalisation sur la carte : Grèce
Voir sur la carte topographique de Grèce
City locator 14.svg
Pórto Kágio

Pórto Kágio ou Pórto Káyio (en grec moderneΠόρτο Κάγιο) est un village du dème du Magne-Oriental, dans le district régional de Laconie, en Grèce.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pórto Kágio appartient à la communauté locale de Lágia au sud-est du Magne et est situé à l'est de l'isthme reliant le cap Matapan au continent.

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant l'Antiquité, le port a été mentionné par Pausanias le Périégète sous le nom de Psamathous.

Le nom moderne vient du vénitien Porto Quaglio ou du français Port des Cailles.

Les Ottomans ont construit un château vers 1568, pour protéger le port, qui a été utilisé pour les galères . Les Vénitiens ont pris le château en 1570.

En 1670, les Ottomans sont revenus et ont construit un nouveau château. Ils ont été chassés en 1770 pendant la révolution d'Orloff.

Pórto Kágio était la base de la flotte de pirates de Lambros Katsonis, et c’est à Pórto Kágio qu’elle a finalement été détruite.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Pórto Kágio était un point de départ pour l'Egypte pour de nombreux soldats Britanniques.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :