Périchondre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le périchondre est une lame de tissu conjonctif dense irrégulier d'épaisseur variable , non orienté, bien vascularisé. Il recouvre la plupart des cartilages en dehors des zones de jonction avec l'os, des parties articulaires en contact avec du liquide synovial et de certaines portions de fibrocartilage.

Ce tissu assure la nutrition et la croissance du cartilage voisin par apposition péréphérique.

Constitution[modifier | modifier le code]

Il est constitué en majorité de fibres de collagène de type I, de fibroblastes et de substance fondamentale.

Il est formé de 2 couches :

  • couche externe (tendiniforme) : tissu conjonctif dense et fibreux qui se poursuit avec tissu conjonctif combinant fibre de collagène de type I, épaisse groupée en faisceau et fibroclaste, et fibre d'élastine ; c'est une couche nourricière ;
  • couche interne (chondrogène) : cette couche se confond avec le tissu cartilagineux, constitué de collagène (fin) et trajet avec angulation longitudinale ; ce trajet va devenir transversal et va pénétrer dans la substance fondamentale et donc fixer le périchondre au cartilage parcorue de fines fibres conjonctives (fibre de SHARPEY).