Ouad Naga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ouad Naga
Administration
Pays Drapeau de la Mauritanie Mauritanie
Région Trarza
Département Ouad Naga
Maire
Mandat
Moctar Salem TAGHI
depuis décembre 2006
Démographie
Population 10 291 hab. (2000[1])
Géographie
Coordonnées 17° 57′ 59″ nord, 15° 31′ 05″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mauritanie

Voir la carte administrative de Mauritanie
City locator 14.svg
Ouad Naga

Géolocalisation sur la carte : Mauritanie

Voir la carte topographique de Mauritanie
City locator 14.svg
Ouad Naga

Ouad Naga est une commune de Mauritanie située dans le département d'Ouad Naga de la région de Trarza. La ville de Ouad Naga est la capitale de la commune et du département ( moughataa) de même nom . Cette ville est la plus proche de Nouakchott et se situe à 40 km à l'est de Nouakchott sur la route de l'espoir .

Géographie[modifier | modifier le code]

1.

Ouad Naga est située à 40 km àl'est de la capitale du pays Nouakchott sur la route nationale de « l'Espoir ». La commune de Wad Naga est limitée :

Au Nord, à l’Est et au Sud par la commune d’Aouleigat dépendant elle aussi de la moughataa de Wad Naga,

À l’Ouest par les communes d’El Aria et d’Aouleigat. La situation d’activité, les distances et moyens d’accès aux localités ainsi que leur poids démographique sont récapitulés comme suit :

N° Localité Population (habitants) Activités économiques Distance au chef- lieu de la commune (km bitume-piste) Moyens d'accès à la localité

Agba 1122 Mahadra, Elevage 20 km de bitume  Route bitumée (Route d’Espoir

El Bouchra

Elevage 19 km de bitume Route bitumée

Arafa

Mahadra et élevage 17 km de bitume Route bitumée

Le3moud

Elevage 14 km de bitume Route bitumée

Echweir Tilimass

Elevage 13 km de bitume Route bitumée

Tengerach

Elevage 14 km de bitume Route bitumée

Fkeirine

Mahadra, Elevage 13 km de bitume Route bitumée

Aghoress esselam

Elevage 10 km de bitume Route bitumée

Dar El Barka

Elevage 10 km de bitume Route bitumée

Essava

Elevage 9 km de bitume Route bitumée

El Medina El Mounawara

Mahadra, Elevage 10 km de bitume Route bitumée

Esmara

Elevage 10 km de bitume Route bitumée

Ghassrem 2

Elevage 8 km de bitume Route bitumée

Idadhess

Elevage 10 km de bitume Route bitumée

Ehl Ebnou

Elevage 10 km de bitume Route bitumée

El beled Tayib

Mahadra, Elevage 8 km de bitume Route bitumée

Mouzdelifa

Mahadra, Elevage 8 km de bitume Route bitumée

Elbeled El Amine

Mahadra & Elévage 8 km de bitume


Ard El Afia

Elévage 8 km de bitume


Hsey El Begratt

Elevage 3 km de bitume Route bitumée

Ghassrem

Elevage, Mahadras et maraîchage  3 Route bitumée (Route d’Espoir)

Ehl Debbezni

Elevage 8 km de bitume Route bitumée

Swabine 66 Elevage 1 km sur la route bitumée Route bitumée

Ntfachit 84 Mahadra, Elevage, et maraîchage

1 km sur la route bitumée et2 km de piste Route bitumée et piste

Ouad Naga

          4179

 Commerce, PS, Mahadras, Maraîchage, élevage, artisanat -  Route bitumée (Route d’Espoir)

Dar Selam 111

Elevage et mahadra

1 km Route bitumée (Route d’Espoir)

Dar El Mouna

Elevage 17 km de bitume Route bitumée

Oum El Ghoura 499 Mahadra, élevage et maraîchage 3 km de bitume et 9 km de piste rurale Route bitumée et piste rurale

Tayba Nord

Elevage 3 km de bitume Route bitumée

Tayba Sud

Elevage, maraîchage 3 km de bitume Route bitumée

El Kawthar 74

Elevage et maraîchage 4 km de bitume et 3 km de piste Route bitumée et piste rurale

Tewfigh 2 150 Elevage et mahadra 4 km de bitume et 2 km de piste Route bitumée et piste

Nimjatt

Elevage, maraîchage 4 km de bitume Route bitumée

Idini

          797

Mahadra, commerce, maraîchage, extraction d’eau et élevage 6 km de bitume  Route bitumée (Route d’Espoir

Jeddah 120 Elevage, mahadra, maraîchage et artisanat 7 km de bitume Route bitumée (Route d’Espoir)

Tenwacoudeil 247 Elevage 4 km de bitume et 9 km de piste rurale Route bitumée et piste rurale

Hsey Saada

Elevage 16 km de bitume Route bitumée

Tewfigh 1 352 Elevage, Mahadras 15 km de bitume  Route bitumée (Route d’Espoir

Magam Ibrahim 64 Elevage et mahadra

4 km sur la route bitumée Route bitumée

El Itghan 63 Elevage et mahadra

10 km sur la route bitumée et 1 km de piste Route bitumée et piste

El Magam (Hassi Ehl Taghi) 80 Elevage, mahadra et maraîchage

12 km sur la route bitumée Route bitumée

Ehl Kah

Elevage, maraîchage 11 km de bitume Route bitumée

Aspects physiques[modifier | modifier le code]

Relief et Sols[modifier | modifier le code]

Le relief est majoritairement sablonneux, avec quelques affleurements sédimentaires rocheux et des formations dunaires. La ville de Wad Naga est située sur un cordon dunaire issu du littoral côtier de l’océan Atlantique. Son sous-sol est formé de formations du bassin sédimentaire côtier appelé bassin sénégalo-mauritanien et à forte proportion limoneux et sablonneux.

Végétation et Flore[modifier | modifier le code]

La strate herbacée est dominée par l’acacia raddiana, le Calotropis procera, le lectadenia pyrotechnica, le blanites aegyptiaca d’espèces de végétations sahélo sahariennes.

Faune[modifier | modifier le code]

La diversité de la faune s’est largement effondrée ces dernières années, du fait de la sécheresse et des pressions anthropiques. A ce jour, elle est réduite à quelques familles de chacals, de  rats sauvages,  de lièvres et de quelques reptiles.

La disparition de la faune reflète une dégradation générale des ressources naturelles. Le principal effet de la désertification sur la faune a été la disparition des habitats naturels nécessaires à la survie des animaux.

Climat[modifier | modifier le code]

Jadis sahélien, le climat de la commune est de plus en plus sahélo-saharien. Les isoètes 50 - 200 mm couvraient l’ensemble du territoire de la commune. Aujourd’hui, l’isoète 100 mm passe au nord de la ville de Wad Naga.

Les températures hivernales varient entre 20 et 30°C de Novembre à Janvier où dominent les vents du nord-nord-est.

En saison chaude, de mars à octobre, les températures varient entre 30 et 48°c. Les vents dominants proviennent de l’est et du sud-ouest.

Les vents chauds et humides soufflant du sud sont responsables des précipitations que connaît la zone entre les mois de juillet et de septembre.

Aspects humains[modifier | modifier le code]

Population et évolution du peuple

La commune de Wad Nagaa une population de 9 215 habitants selon l’Office National de la Statistique (RGPH 2013), soit un peu plus de 33 habitants comme densité par km² dont 49 % de femmes et 51 % d’hommes, ce qui n’est pas souvent le cas au niveau des communes du même type.

En fait, le taux élevé des hommes par rapport aux femmes est dû essentiellement à l’existence de grandes mahadra qui accueillent des étudiants nationaux et internationaux qui sont généralement des célibataires.

Tableau 2 : Population pour les localités de plus de 50 habitants en 2013 (RGPH 2013).

Commune : Ouad Naga

Total habitants : 9 215

Localités

Homme

Femme

Cumul H/F

001

Oum elghoura

373

126

499

أم القرى

001

002

Dar  esselam

52

59

111

دار السلام

002

003

Tayba echemaliya

85

79

164

طيبه الشماليه

003

004

Taybe eljenoubiya

55

64

119

طيبه الجنوبيه

004

005

Lekhweiter

28

46

74

لخويطر

005

006

Magham ibrahim

31

36

67

مقام إبراهيم

006

007

Tenwakoudeil

122

125

247

تنواكوديل

007

008

Tewvigh 2

80

83

163

التوفيق 2

008

011

Mahdharatt  el  itghan

46

17

63

محظرة الاتقان

011

013

Hassi ehel taghi

41

39

80

حاسي أهل التقي

013

014

Tawvigh 1

165

187

352

التوفيق 1

014

015

Idini

424

373

797

إديني

015

016

Ntvachitt

53

31

84

انتفاشيت

016

017

Souabine

32

34

66

اصوابين

017

018

Rebina

48

52

100

الربينه

018

022

Elbeled erachid

23

27

50

البلد الرشيد

022

029

Sava pk 41

26

36

62

الصفا  كلم  41

029

031

Aghoress  esselam

23

42

65

أقورس السلام

031

032

Achweir tilemass

96

98

194

آشوير تلماس

032

036

Arava

23

29

52

عرفه

036

037

Dar esselam

35

27

62

دار السلام

037

039

Elagba

543

579

1122

العـﯖبه

039

040

Ouad Naga

2071

2108

4179

واد الناقة

040

Source : RGPH 2013, le graphique ci-dessus a été réalisé par le consultant à partir des données du recensement général de la population et de l’habitat dont les résultats sont publiés par l’ONS en 2015.

Le phénomène de la sédentarisation anarchique transparait clairement avec une installation massive de hameaux�  le long de la route de l’espoir. En 2000 la commune comptait 35 localités dont 30 hameaux. Elle en compte, actuellement, 42 localités dont près de 35 hameaux.

L’étalement anarchique de cette sédentarisation s’est poursuivi. Il a même continué et a favorisé l’émergence de quelques nouveaux hameaux entre 2000 et 2015. On observe, ainsi, une corrélation significative entre une très faible croissance de la population et un taux d’urbanisation élevé, bien que cette urbanisation pose des problèmes réels sur l’environnement et le développement de l’espace communal qui compte aujourd’hui 42 localités dont deux ont moins de 50 habitants.

Les données du recensement général de la population et de l’habitat de 2013 montrent que le nombre de localités de plus de 300 habitants s’accroît progressivement beaucoup plus que les autres comme indiqué dans le tableau d’accroissement de la population présenté par l’ONS.

En outre, l’importance numérique de la tranche d’âge de moins de 20 ans comme dans la plupart des autres communes similaires pose des problèmes d’éducation, de scolarisation, d’épanouissement des jeunes et des adolescents, d’offre sanitaire et d’emplois.

Habitat[modifier | modifier le code]

La maison en parpaing et béton souvent coiffée de tôles ondulée est le type d’habitat dominant de la ville de Wad Naga, chef lieu de la commune. Ce type d’habitat représente environ 72,57 % de l’ensemble selon le CCC. C’est le reflet du niveau de vie moyen des populations vivant au niveau du chef-lieu de la commune. Cependant, l’habitation en Banco, hangar et tente est plus rependue dans les autres localités qui constituent la majeure partie du territoire communal. L’habitat est en général de type précaire dans ces localités, ce qui pourrait être un indice du niveau de vie très bas touchant une frange importante de la population de la commune.

Aspects économiques[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

Deux modes de production agricole sont pratiqués dans la commune de Wad Naga à savoir la culture sous pluie et le maraîchage.

La culture sous pluie

Elle est pratiquée dans les différentes localités de la commune. Elle porte, essentiellement, sur la production de quelques denrées de longue conservation comme le mil, la pastèque, le haricot, et rarement les cacahuètes. Le rendement de cette activité reste naturellement tributaire de la moyenne pluviométrique annuelle assez faible et des méthodes culturales traditionnelles encore, largement, pratiquées. De plus, la divagation des animaux reste un handicap majeur pour cette activité. Les superficies mises en valeur sont assez limitées. Ces superficies varient de 4 à 5 ha selon les statistiques des services départementaux de l’agriculture.

Le maraîchage[modifier | modifier le code]

Le maraîchage est pratiqué par plusieurs coopératives essentiellement féminines implantées à Wad Naga ville et dans les villages dotés de forages. Ces activités maraîchères manquent d’appuis techniques et financiers. Les services communaux estiment que cette activité couvre environ quelques 10 à15 % des besoins de la population en matière de fruits et légumes.

Elevage[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune disposent d’un cheptel réparti entre bovins, caprins, camelins et asins. Les effets conjugués de la sécheresse et de la désertification mettent ce cheptel dans des conditions défavorables exigeant un effort financier considérable de la part des propriétaires pour couvrir les dépenses d’aliments pour bétail. A cela s’ajoute le manque d’encadrement sanitaire et le coût exorbitant des médicaments vendus dans les rares pharmacies vétérinaires que compte la commune..

Tableau 5 : Cheptel de la commune

Espèces

Nombre

Caprins

17 000

Camelins

1 500

Bovins

3 850

Asins

1 100

Source : Estimation du CCC.

Commerce et Artisanat[modifier | modifier le code]

Le Commerce[modifier | modifier le code]

A Wad Naga, le commerce et les activités relevant du secteur informel forment l’essentiel de l’activité économique. On distingue : le commerce de gros, les détaillants et le commerce familial. Ce dernier type de commerce est généralement pratiqué tout près des concessions familiales. Ce commerce est, généralement, tenu par des femmes (mères de ménages ou par leurs filles) les capitaux sont de taille réduite et orientés vers la satisfaction des besoins immédiats de la famille en produits de première nécessité.

L’activité commerciale a connu, ces dernières années, un essor remarquable à cause de l’importance du trafic sur l’axe de la route de l’espoir.

La construction par la Commune d'un marché municipal de 42 boutiques a permis d'ameliorer l'activité économique dans la ville de Ouad Naga.

Le secteur informel connaît lui aussi, un développement assez important, notamment pour ce qui est des localités situées sur l’axe de la route de l’espoir.

Il  est à l’origine de  la création de nombreux emplois notamment dans les domaines  de  la mécanique, des petits métiers, des petites  entreprises, de  la restauration,  de la vente du lait, de la tôlerie,  de la soudure, de la maçonnerie, de la briqueterie.

La répartition de ce commerce, recensé par les services compétents de la commune, s’établit comme suit entre les différents quartiers de Wad Naga :

Histoire[modifier | modifier le code]

Ouad Naga est principalement constituée à l’origine d’une population nomade qui a fait le choix de se sédentariser surtout depuis la sécheresse des années 70 qui a sévi de longues années en Mauritanie et qui a décimé les troupeaux, contraignant ces familles à se sédentariser.

La sédentarisation a, surtout, commencé avec le site d’Idini vers la fin des années 60 qui était le chef-lieu de la circonscription administrative.

Au début de la guerre du Sahara en 1976, le chef-lieu administratif a été transféré au lieu dénommé Ouad Naga (à l’origine Awawa) et qui était, pratiquement, inhabité jusqu’à cette date.

La commune de Ouad Naga, quant à elle, a été créée conformément à l’Ordonnance N° 87.289 en date du 20 Octobre 1987 créant les communes de Mauritanie. Elle est créée par le décret n° /87 du décembre 1987 qui a fixé son siège et ses limites territoriales. La construction de la Route de l'Espoir ع partir de 1976, sur une distance de plus de 1.200 km traversant le pays d’ouest en est, a profité à la commune de Ouad Naga qui est devenue un lieu de transit et une ville commerçante, avec l'installation de nombreux commerces offrant toutes sortes de biens et de services. La ville de Ouad Naga est devenue, aussi, avec la sécheresse un lieu de regroupement des populations nomades affectées par ce phénomène. La commune de Ouad Naga qui couvre une superficie de 275,8 km² est aussi le chef-lieu de la moughataa qui porte le même nom. La commune compte quelques 42 localités dont les principales activités des populations sont le commerce, l’élevage et l’agriculture notamment le maraîchage. La commune est un haut lieu culturel qui regroupe des mahadras ( Ecoles théologiques musulmanes) de grande renommée .

Notes et références[modifier | modifier le code]