Ottavio Bianchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bianchi.

Ottavio Bianchi
Image illustrative de l’article Ottavio Bianchi
Biographie
Nationalité Italien
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (75 ans)
Lieu Brescia
Poste Milieu de terrain
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
-Flag of Italy.svg Brescia Calcio97 (18)
-Flag of Italy.svg SSC Naples109 (14)
-Flag of Italy.svg Atalanta Bergame55 (6)
-Flag of Italy.svg Associazione Calcio Milan14 (2)
-Flag of Italy.svg Cagliari Calcio20 (1)
-Flag of Italy.svg Società Polisportiva Ars et Labor35 (0)
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
Flag of Italy.svg Italie 2 (0)
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Ottavio Bianchi est un ancien joueur et entraîneur de football italien. Il est né le à Brescia.

Carrière joueur[modifier | modifier le code]

Bianchi commence dans le club de sa ville au Brescia Calcio où il évolue une année en Série A en 1965. La saison suivante, il est transféré au SSC Naples. Il poursuit sa carrière à l'Atalanta Bergame, au Milan AC, et au Cagliari Calcio, disputant au total 204 matches de Série A. Il compte deux sélections avec l'équipe d'Italie de football.

Carrière entraîneur[modifier | modifier le code]

En tant que coach, Bianchi entraîna les clubs de Côme Calcio, Atalanta Bergame, AS Rome, Inter Milan et l'AC Fiorentina. Mais on le retient surtout pour son parcours au SSC Naples où il remporta le championnat d'Italie 1987 et la coupe d'Italie la même année. Il quitte le Napoli sur une victoire en Coupe UEFA en 1989. Il reviendra bien dans le courant de l'année 1993 mais sans succès.

Il fut secondé par son assistant Domenico Casati durant sa période avec les clubs de Naples, de la Roma, de l'Inter, et de la Fiorentina.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]