Orobas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gravure sur bois représentant Orobas.

Orobas est, selon la démonologie, un puissant prince des enfers commandant à vingt légions de démons. Il est censé donner des réponses vraies aux questionnements concernant les choses passées, présentes et à venir. Il est décrit comme un cheval prenant forme humaine à la demande de son conjurateur[1].

Le Lemegeton et la Pseudomonarchia Daemonum, grimoires de la Renaissance d'où est issue l'image des démons tels que perçu aujourd'hui, le mentionnent en 55e et 58e positions de leur liste de démons respectives[2],[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Johann Weyer, Pseudomonarchia daemonum, (présentation en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Lemegeton, (présentation en ligne), p. 1-45 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Jacques Collin de Plancy, Dictionnaire des sciences occultes… ou Répertoire universel des êtres, des personnages, des livres… qui tiennent aux apparitions, aux divinations, à la magie… (t. 48-49 de l' Encyclopédie théologique), Migne, , 2232 p. (présentation en ligne)
  • Jacques Collin de Plancy, Dictionnaire infernal ou Bibliothèque Universelle sur les êtres, les personnages, les livres, les faits et les choses, qui tiennent aux apparitions, à la magie, au commerce de l'enfer, aux divinations, aux sciences secrètes, aux grimoires, aux prodiges, aux erreurs et aux préjugés, aux traditions et aux contes populaires, aux superstitions diverses, et généralement à toutes les croyances merveilleuses, surprenantes, mystérieuses et surnaturelles, Tome premier, P. Mongie aîné, , 390 p. (présentation en ligne)
  • Jacques Collin de Plancy, Dictionnaire infernal ou Bibliothèque Universelle sur les êtres, les personnages, les livres, les faits et les choses, qui tiennent aux apparitions, à la magie, au commerce de l'enfer, aux divinations, aux sciences secrètes, aux grimoires, aux prodiges, aux erreurs et aux préjugés, aux traditions et aux contes populaires, aux superstitions diverses, et généralement à toutes les croyances merveilleuses, surprenantes, mystérieuses et surnaturelles, Tome second, P. Mongie aîné, , 404 p. (présentation en ligne)
  • (en) Aleister Crowley et Samuel MacGregor Mathers, The Goetia : The Lesser Key of Solomon the King, (ISBN 0-87728-847-X) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]