Orme champêtre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ulmus minor

L’orme champêtre, l’ormeau ou le petit orme (Ulmus minor) est une espèce d'arbres à feuilles caduques de la famille des Ulmaceae. Il est aussi parfois appelé ipréau, orme cilié ou yvet.

Il s'agit d'une espèce communément établie à des altitudes modestes sur des sols modérément calcaires, souvent à l'état subspontané. Les plus vieux spécimens ont été décimés par l'épidémie de graphiose de l'orme (maladie hollandaise de l'orme) et il est toujours déconseillé à la plantation, la graphiose évoluant en variantes de plus en plus dévastatrices.[réf. souhaitée]

Une allée bordée d'ormeaux conduisait au prieuré fontevriste de l'ensemble monastique du Grand Moûtier (voir Prieurés de l’Ordre de Fontevraud Saint Jean de l'Habit).

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Ulmus vulgaris Dumortier (1827) (non Pallas)
  • Ulmus campestris Boreau (1857) (non L.)
  • Ulmus glabra Miller (non Huds)
  • Ulmus tetrandra Schk.
  • Ulmus tiliaefolia Host ?

Description[modifier | modifier le code]

Cette description est établie d'après Christian You, 2002.[modifier | modifier le code]

  • Appareil végétatif : jeunes rameaux pubescents ; glabres à maturité. Pétiole court (0,7-1 cm) et pubescent. Feuilles grandes (7-9 cm de long sur 5-6 cm de large), ovales-rhomboïdales, velues ou rugueuses au toucher, asymétriques à la base. Pointe plus ou moins marquée, triangulaire et plus ou moins aiguë. Face inférieure du limbe presque glabre sauf des touffes de poils serrés axiles et des points glanduleux rougeâtres. Les rameaux sont parfois munis de crêtes liégeuses[2].
infrutescence d'orme champêtre, avril 2016.
  • Appareil reproducteur : samares glabres non ciliées sur le bord, subsessiles. Graines situées en haut du fruit, au-dessous de l’échancrure stigmatique.
  • Reproduction : L'orme champêtre ne fleurit et ne peut donc se reproduire qu'après avoir atteint une certaine taille ce qui rend sa reproduction rare. C'est pour cela qu'il a développé la capacité de se reproduire par rejet de souche[3].

Origine et habitat[modifier | modifier le code]

D'origine méditerranéenne, c'est un arbre forestier qui vit aussi dans les broussailles. Sa valeur écologique selon Landolt est F.3hv43-353-p, c'est à dire qu'il préfère les sols moyennement humides, surtout à humidité variable, peu riches en bases, ni maigres, ni fumés, en lumière modérée, dans des endroits plutôt chauds, indifférente à la continentalité. C'est une plante ligneuse dite phanérophyte vert estival, pouvant atteindre plus de 4 m de haut et à feuilles caduques[4].

Orme champêtre 'Louis van Houtte'.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Christian You, 2012 – Essai de classification des Ormes de France – Bull. Soc. Bot. Centre-Ouest (nouv. sér.) – 42 : pp. 129 à 174 - téléchargeable en ligne

Références[modifier | modifier le code]

  1. IPNI. International Plant Names Index. Published on the Internet http://www.ipni.org, The Royal Botanic Gardens, Kew, Harvard University Herbaria & Libraries and Australian National Botanic Gardens., consulté le 13 juillet 2020
  2. Jean-Claude Rameau, Dominique Mansion et Gérard Dumé, Flore forestière française : guide écologique illustré, t. 1 : Plaines et collines, Paris, Institut pour le développement forestier, , 1785 p. (ISBN 2-904740-16-3 et 978-2904740169, présentation en ligne, lire en ligne), p. 688-689
  3. Francis Hallé, Les arbres amoureux : Ou comment se reproduire sans bouger, Paris, Salamandre, , 143 p. (ISBN 978-2-940584-30-7), pages 31-32
  4. Gerhart Wagner, Ernest Gfeller et Andreas Gygax, Flora Helvetica : flore illustrée de Suisse, P. Haupt, (ISBN 978-3-258-07206-7 et 3-258-07206-X, OCLC 717930974, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Ulmus campestris synonyme de Ulmus minor subsp. minor[modifier | modifier le code]

Ulmus minor[modifier | modifier le code]

Ulmus minor synonyme de Ulmus procera[modifier | modifier le code]

Ulmus campestris[modifier | modifier le code]

Ulmus campestris synonyme de Ulmus glabra[modifier | modifier le code]