Organisation polonaise de lutte pour l'indépendance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Organisation polonaise de lutte pour l'indépendance (en polonais : Polska Organizacja Walki o Niepodległość - POWN) était un mouvement de résistance polonais ayant opéré en France.

Pièce d'identité POWN

Créée le 6 septembre 1941 dans le sud du pays[1], sous l'inspiration du Consul général Aleksander Kawałkowski[2], cette organisation dépendait du ministère de l'intérieur du gouvernement polonais en exil à Londres et fédérait l'essentiel des mouvements de résistance polonais agissant en France sous les noms de code de Monica (ou Monika) - Monique-bas (en zone libre) et Monique-haut (en zone occupée)[3].

L'organisation armée (POWN-W) était placée sous l'autorité du colonel Daniel Zdrojewski, répondant au Haut commandement polonais à Londres (général Kukiel) et en liaison avec la Résistance française. En 1943, l’organisation comportait environ 4 000 membres.

Le 20 mars 1944 le gouvernement polonais en exil émet une directive enjoignant à la POWN d'éviter "toute interférence avec la Résistance française et les mouvements communistes". Néanmoins, le 29 mai 1944, après un accord signé entre Daniel Zdrojewski et Jacques Chaban-Delmas, elle place ses unités combattantes sous le commandement tactique des Forces françaises de l'intérieur[4].

Son dernier responsable, chargé de la liquidation du mouvement, fut Czesław Bitner.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • La Résistance polonaise en France, DVD-ROM édité sous la direction de Jean Medrala, par la SHLP et l'AERI, 2013, (ISBN 978-2-915742-29-9)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]