Ordre norvégien des francs-maçons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ordre norvégien des francs-maçons
Logo de l’association
Cadre
But Obédience maçonnique
Zone d’influence Norvège
Fondation
Fondation 1891
Origine Drapeau de la Norvège Norvège
Identité
Site web www.frimurer.noVoir et modifier les données sur Wikidata

L'Ordre norvégien des francs-maçons, (norvégien : Den Norske Frimurerorden), connu également comme la Grande Loge de Norvège est la principale obédience maçonnique de Norvège fondée en 1891.

Histoire et fonctionnement[modifier | modifier le code]

Bâtiment de la loge maçonnique principale de l'obédience (stamhus) dans le centre d'Oslo, près du Parlement

L'ordre norvégien des francs-maçons suit le Rite suédois depuis 1818, exigeant de ses membres qu'ils soient chrétiens. De 1818 à 1905, les rois de Suède et de Norvège: Charles XIV Jean, Oscar Ier, Charles XV et Oscar II en furent les grands-maîtres. L'ordre norvégien des francs-maçons prit son indépendance dès 1891. En 2009, il rassemblait environ 20 000 membres.

L'ordre comprend 63 loges de Saint-Jean (travaillant du 1er au 3e degré), 19 loges de Saint-André (du 4e au 6e), trois loges du second ordre (7e degré), quatre loges du premier ordre (7e et 8e degrés), trois loges provinciales (7e au 10e degrés), la grande loge (7e au 12e degré) et une loge de recherche. Son siège se situe à Oslo, dans un grand bâtiment proche du parlement.

Loges connues[modifier | modifier le code]

  • Saint Olaf au léopard blanc : fondée le 24 juin 1749, c'est la plus ancienne loge de Norvège. Jusqu'en 1818, elle était rattachée à la franc-maçonnerie danoise.
  • Saint Olaf aux trois colonnes : mentionnée dans la presse en 2011 pour avoir été la loge à laquelle Anders Behring Breivik appartint quelque temps. Il en fut radié immédiatement après son arrestation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Karl Ludvig Tørrisen Bugge: St. Johs. Logen St. Olaus Til Den Hvide Leopard i Kristiania 1749-1757-1907, Jubileumsskrift 1907.
  • Kr. Thorbjørnsen: St. Olai Brødre. Blad av St. Johs. Logen. St. Olaus til den hvide Leopards historie gjennom 200 år, 1947, printed as a manuscript for brothers (Masons).
  • Matrikkel over Den Norske Frimurerorden for arbeidsåret 1996/97, Aktietrykkeriet i Trondhjem
  • Matrikkel over Den Norske Frimurerorden for arbeidsåret 2007, Aktietrykkeriet i Trondhjem

Liens externes[modifier | modifier le code]