Ordre des architectes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’ordre des architectes est, en Belgique, en France et au Québec, une personne morale de droit public instituée par une loi, dont le statut est un décret et dont les membres sont toutes les personnes qui exercent la profession d'architecte.

Il a pour fonction de définir et d'organiser la mission de l'architecte dans ses rapports avec l'intérêt public (exécution des politiques publiques en matière d'hygiène, de sécurité, de patrimoine, d'économie, d'environnement, d'urbanisme, etc.) et les intérêts privés (des propriétaires, des usagers, ainsi que des professionnels et des salariés du bâtiment). Il possède pour cela des attributions administratives, normatives, juridictionnelles et de formation sur ses membres.

L'inscription à l'ordre est subordonnée à cinq conditions :

  • avoir obtenu un diplôme d'architecte reconnu, ou un agrément (qui n'existe plus) ou une reconnaissance de qualification auprès du Ministère de la Culture
  • avoir effectué un stage professionnel et obtenu l'habilitation à l'exercice de la profession d'architecte en son nom (en France, cette condition n'est pas exigée des architectes diplômés avant 1985),
  • posséder un domicile dans le pays,
  • ne pas être interdit de gestion ou failli,
  • être couvert par une assurance professionnelle (MAF : mutuelle des architectes français / Pour la Belgique : Ar-co, Protect, HDI Guerling, Euromaf).

Présidence[modifier | modifier le code]

En France, l'Ordre des architectes est présidé par Catherine Jacquot, depuis le 28 novembre 2013[1].

En Belgique, l'Ordre des Architectes est présidé par Martine Labeye, depuis le 1er janvier 2015. Ingénieur architecte, Martine Labeye est la seconde femme Présidente de l'Ordre des Architectes de Belgique. Olivier Dupuis assure, quant à lui, la présidence f.f. de la partie francophone et germanophone (Ordre des Architectes / Conseil francophone et germanophone).

Liste d'ordre des architectes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]