Orazio Vecchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Orazio Vecchi
Oraziovecchi.jpg

Orazio Vecchi

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 54 ans)
ModèneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Genre artistique

Orazio Vecchi (Modène, - Modène, [1]) est un compositeur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans sa ville natale, il reçut l'enseignement musical de Salvatore Essenga[2]. Puis il fut ordonné prêtre et enseigna la musique. Il travailla comme maître de chapelle à Reggio Emilia (Reggio d'Émilie), puis comme chanoine à Corregio. En 1581, il obtint le poste de maître de chapelle de la cathédrale de Salò, puis en 1584, celui de la cathédrale de Modène, qu'il occupa jusqu'en 1586[2]. Il fut aussi directeur de la musique de la cour et professeur de musique des enfants du duc de cette ville. Il travailla notamment avec Giovanni Gabrieli à la fin du XVIe siècle. Son œuvre se compose de quelques pièces religieuses, mais il est essentiellement connu pour ses comédies madrigalesques dont la plus célèbre est l’Amfiparnasso (1597)

L’Amfiparnasso[modifier | modifier le code]

Il est composé de trois actes, et est conçu essentiellement pour l’audition et non pas pour la représentation, comme le précise le compositeur dès le prologue. Le titre (double parnasse) insiste sur le caractère poétique et musical de la composition. Le texte alterne italien populaire et élégant, onomatopées et cris d’animaux, dialogues entre serviteurs et maîtres dans un esprit comedia dell’arte. Cette œuvre inspira grandement Adriano Banchieri, autre madrigaliste.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Messe
  • Livres de Sacrarum cantionum
  • Livre de Lamentaciones pour 4 voix
  • Livres de canzonette (3 à 6 voix),
  • Livres de madrigaux (5 à 8 voix),
  • Divertissements madrigalesques :
    • La Selva di varia recreatione (1590),
    • l’Amfiparnasso (1597),
    • Le Convito musicale (1597)
    • Le Veglie di Siena (1604).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas, , 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 1141
  2. a et b Dr. Christian Zentner, Claudia Richter : "Musik", Ottus Verlag, Saint-Gall 2005, page 26

Liens externes[modifier | modifier le code]