Isanophis boonsongi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Opisthotropis boonsongi)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les serpents
Cet article est une ébauche concernant les serpents.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Isanophis boonsongi
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Natricidae

Genre

Isanophis
David, Pauwels, Nguyen & Vogel, 2015

Nom binominal

Isanophis boonsongi
(Taylor & Elbel, 1958)

Synonymes

  • Parahelicops boonsongi Taylor & Elbel, 1958
  • Opisthotropis boonsongi (Taylor & Elbel, 1958)

Statut de conservation UICN

DD  : Données insuffisantes

Isanophis boonsongi, unique représentant du genre Isanophis, est une espèce de serpents de la famille des Natricidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique de la province de Loei dans le nord-est de la Thaïlande[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

Dans leur description[3] les auteurs indiquent que les spécimens en leur possession mesurent en moyenne 62 cm dont 10 cm pour la queue. Ce serpent a le dos pratiquement uniformément gris olivâtre, un peu plus clair sur les côtés et devenant presque blanc-crème sur les deux ou trois rangées d'écailles à l'arrière du cou. Sa face ventrale est généralement blanc-crème.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de Boonsong Lekagul qui a transmis plusieurs amphibiens et reptiles à l'université du Kansas.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • David, Pauwels, Nguyen & Vogel, 2015 : On the taxonomic status of the Thai endemic freshwater snake Parahelicops boonsongi, with the erection of a new genus (Squamata: Natricidae). Zootaxa, no 3948 (2), p. 203–217.
  • Taylor & Elbel, 1958 : Contribution to the herpetology of Thailand. University of Kansas Science Bulletin, vol. 38, no 2, p. 1033-1189 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. UICN, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  3. Taylor & Elbel, 1958 : Contribution to the herpetology of Thailand. University of Kansas Science Bulletin, vol. 38, no 2, p. 1033-1189 (texte intégral).