Opération Dernière chance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Opération Dernière Chance)
Aller à : navigation, rechercher

Opération Dernière chance

Cadre
Forme juridique Association loi 1901, reconnue d'utilité publique
Zone d’influence Europe
Fondation
Fondateurs Centre Simon-Wiesenthal
Identité
Président Efraim Zuroff
Financement Dons
Site web Operationlastchance.org

L'Opération Dernière chance (Operation: Last Chance) est une campagne internationale lancée en juillet 2002 par le Centre Simon-Wiesenthal et la Fondation Targum Shlishi visant, selon le site dédié, à « aider les gouvernements à faire comparaître les criminels de guerre nazis devant la justice »[1]. Dans ce but, l'Opération Dernière chance accorde des compensations financières en échange d'informations facilitant les poursuites légales contre ces individus, qui peuvent être exilés ou en fuite[1],[2].

Au moment du lancement de l'opération, nombre des personnes recherchées, mais également nombre des témoins potentiels, allaient sur les dernières années de leur vie, d'où le nom donné à la campagne[3]. Selon le site de l'opération, Operation: Last Chance a été lancée dans les pays suivants entre 2002 et 2005[4] :

  • 2005 : début de l'opération en Allemagne.

Le 15 janvier 2008, la prime accordée en échange d'informations fut augmentée de 10 000 à 25 000 dollars[6].

Operation Last Chance est également le titre d'un livre d'Efraim Zuroff, directeur du Centre Simon-Wiesenthal, sur ce même sujet[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b About, site de Opération Dernière chance, consulté le 5 juillet 2011.
  2. Interview d'Efraim Zuroff, directeur du Centre Simon-Wiesenthal, « Shoah : la course contre la montre  », Europe1, 13 et 15 avril 2011, consulté le 5 juillet 2011.
  3. Operation: Last Chance, Jewish Virtual Library, consulté le 5 juillet 2011; « History » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-07, site de Opération Dernière chance, consulté le 5 juillet 2011.
  4. Countries, site de Opération Dernière chance, consulté le 5 juillet 2011. Voir aussi les statistiques publiées par le site en avril 2011.
  5. Sur les raisons pour lesquelles l'opération a d'abord été lancée dans la Baltique, voir « Why “Operation: Last Chance” Is Being Launched in the Baltics? » Operation: Last Chance, Jewish Virtual Library, consulté le 5 juillet 2011; « History » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-07, site de Opération Dernière chance, consulté le 5 juillet 2011.
  6. (en) David Crossland, « Nazi Hunters More Than Double Reward to $25,000 », Spiegel Online International,‎ 14 janvier 2008 (consulté le 5 juillet 2011).
  7. Efraim Zuroff, Operation Last Chance. One Man's Quest to Bring Nazi Criminals to Justice, Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2009, 256 p. « Time is short in the last Nazi hunter's quest for justice », The Independent, 10 mai 2011, consulté le 5 juillet 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]