On se calme et on boit frais à Saint-Tropez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tropez.
On se calme et on boit frais à Saint-Tropez
Réalisation Max Pécas
Scénario Claude Mulot
Max Pécas
Michel Barny
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 84 min
Sortie 1987

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

On se calme et on boit frais à Saint-Tropez est un film français sorti en 1987. C'est le dernier film réalisé par Max Pécas.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une jeune étudiante qui avait annoncé à ses parents qu'elle partait en Bretagne pour réviser, décide de laisser de côté la préparation de ses examens et part en vacances à Saint-Tropez. Partie rejoindre son petit ami pas vraiment fidèle, elle croisera son père aux bras de sa secrétaire. Sa mère arrivée à Saint-Tropez, la jeune étudiante et ses amis feront leur possible pour réconcilier les parents.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le film conclut la « trilogie tropézienne » de Max Pécas, incluant Les Branchés à Saint-Tropez et Deux enfoirés à Saint-Tropez.

Max Pécas aurait avoué qu'il aurait pu se passer de le tourner[1]. Le film est en fait surtout célèbre pour son titre.

Le scénariste et ami de Max Pécas, Claude Mulot, meurt noyé à Saint-Tropez, quelques semaines après la fin du tournage du film, en octobre 1986. Max Pécas en est très affecté[réf. nécessaire].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]