On n'est pas sorti de l'auberge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

On n'est pas sorti de l'auberge est un film de Max Pécas sorti en 1982.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deux restaurateurs, Félix et Geneviève (Jean Lefebvre et Bernadette Lafont), décident de vendre leur auberge en Seine-et-Marne pour partir dans le sud de la France, lorsqu'un acheteur potentiel se manifeste. Félix décide d'impressionner l'hypotètique acquèreur en engageant un comédien (Georges Beller) pour vanter les mérites de son établissement. Malheureusement pour Félix, la présence de son ancienne petite amie (Corinne Lahaye), les mœurs dissolues de certains de ces clients (entre autres : Henri Guybet, Pierre Doris, Katia Tchenko), les frasques du personnel de maison (Jackie Sardou, Olivia Dutron, Jean-Marie Vauclin), ne lui facilitent pas la tâche. Et surtout, l'acheteur n'est pas celui qu'il prétend être.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

  • Il s'agit du film de Max Pécas ayant bénéficié du plus gros budget.
  • Max Pécas et son équipe technique apparaissent dans le film : dans la première scène où intervient le personnage de comédien joué par Georges Beller, celui-ci est présenté au cours d'un tournage sur la place du bourg (qui se trouve être la place du marché à Coulommiers), où l'équipe se filme elle-même.
  • Le film a fait l'objet d'une chronique acerbe mais très contestable sur le site Nanarland[1].
  • Le titre du film est un jeu de mots utilisant l'expression on n'est pas sorti de l'auberge au premier degré.
  • Le château de Sancy à Sancy-les-Meaux a servi de tournage au film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]