Ollie Reinikka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ollie Reinikka
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Shuswap (Canada)
Décès (à 61 ans)
Joueur décédé
Position Attaquant
Tirait de la droite
A joué pour Maroons de Vancouver (WHL)
Rangers de New York (LNH)
Indians de Springfield (Can-Am)
Nationals de Stratford (Can-Pro)
Tigers de Hamilton (Can-Pro)
Seahawks de Seattle (PCHL)
Eskimos de Seattle (PCHL)
Tecumsehs de London (LIH)
Carrière pro. 1924-1932

Oliver Mathias Reinikka (né le à Shuswap, dans la province de la Colombie-Britannique au Canada - mort le ) est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace qui évoluait au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'immigrants finlandais[1], Reinikka nait le 2 août 1901 à Shuswap, en Colombie-Britannique, au Canada. Il se fait remarquer lorsqu'il joue pour les Roses de Canmore et rejoint les Maroons de Vancouver dans la Western Canada Hockey League (WCHL). En 1925, il est vendu aux Rangers de New York, nouvelle franchise de la ligue nationale de hockey. Il ne se fait pas remarquer par ses prestations, ne marquant ni but, ni aide en seize matchs joués avec les Rangers mais son nom reste associé à celui de Ollie Rocco ; en effet, aux débuts de la franchise, le publicitaire Johnny Bruno a l'idée de miser sur les nombreux groupes ethniques de la ville et modifie le nom de deux des joueurs sur la liste officielle pour attirer les communautés juives et italiennes : Lorne Chabot devient Shabotsky et Reinikka devient Rocco[2]. N'ayant pas convaincu, Reinikka termine la saison avec les Indians de Springfield dans la Canadian-American Hockey League (Can-Am) et il est vendu la saison suivante aux Nationals de Stratford. Il termine sa carrière professionnelle en 1932 après avoir évolué pour différentes équipes. De 1934 à 1936, il joue pour les Miners de Rossland dans la West Kootenay Hockey League, ligue amateur de Colombie-Britannique, avant de raccrocher définitivement les patins.

Il meurt en 1962 et est enterré à Canmore[3]. La bourse d'études Olli Reinikka et Ville Masalin est attribuée chaque année par l'association Canadians friends of Finland[4].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[1]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1920-1921 Roses de Canmore ASHL 6 1 0 1 0
1921-1922 Roses de Canmore ASHL
1922-1923 Roses de Canmore ASHL 6 2 0 2
1923-1924 Roses de Canmore ASHL
1924-1925 Maroons de Vancouver WCHL 19 1 0 1 4
1925-1926 Maroons de Vancouver WHL 27 10 2 12 8
1926-1927 Rangers de New York LNH 16 0 0 0 0
1926-1927 Indians de Springfield Can-Am 16 0 0 0 10 4 1 0 1 4
1927-1928 Nationals de Stratford Can-Pro 42 8 3 11 12 5 1 0 1 2
1928-1929 Tigers de Hamilton Can-Pro 19 0 3 3 6
1928-1929 Seahawks de Seattle PCHL 15 2 1 3 2 5 1 1 2 0
1929-1930 Eskimos de Seattle PCHL 35 12 3 15 12
1930-1931 Tecumsehs de London LIH 44 7 5 12 19
1931-1932 Tecumsehs de London LIH 26 2 0 2 2
1934-1935 Miners de Rossland WKHL 16 6 8 14 3 2 0 1 1 2
1935-1936 Miners de Rossland WKHL 4 1 2 3 1 2 1 3 4 0
1936-1937 Miners de Rossland WKHL 14 1 7 8 6
Totaux LNH 16 0 0 0 0

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Ollie Mathias Reinikka, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 22 septembre 2011).
  2. Glenn Wilkins 2006, p. 27
  3. (en) « Canmore Cemetery, Canmore, Alberta, Canada », sur www.genealogia.fi (consulté le 12 novembre 2011)
  4. (en) « Canadian Friends of Finland », sur www.cff.ca (consulté le 12 novembre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Glenn Wilkins, Legendary Nhl Coaches: Stars of Hockey's Golden Age, Heritage House Publishing Co, , 141 p. (ISBN 978-1-55439-101-1)