Olivier Guéant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Olivier Guéant
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Formation
Activités
Autres informations
Directeur de thèse
Site web

Olivier Guéant est un mathématicien et entrepreneur français, professeur à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste de la théorie des jeux à champs moyens et des mathématiques financières.

Biographie et travaux[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École normale supérieure[1] et étudiant spécial de l'université Harvard, Olivier Guéant mène à la suite de ses études en mathématiques et en économie, une thèse de doctorat en mathématiques appliquées sur la théorie des jeux à champ moyen sous la direction de Pierre-Louis Lions, récompensée par le prix Rosemont Demassieux[2]. Il est par ailleurs diplômé de l'ENSAE et titulaire d'un master 2 d'économie de l'École d'économie de Paris.

En 2010, il fonde, avec Jean-Michel Lasry, Pierre-Louis Lions et Henri Verdier, MFG-Labs[3], société spécialisée dans la modélisation mathématique et le Big Data acquise par Havas Media (groupe Bolloré) en mai 2013[4].

Maître de conférences en mathématiques appliquées à l'université Paris Diderot à partir de 2010, il devient en 2015, professeur de finance quantitative à l'ENSAE, responsable de la voie finance de marché de l'école, puis en 2016, professeur de mathématiques appliquées à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne[5] et membre du Centre d'Economie de la Sorbonne (CES).

Spécialiste de mathématiques financières, il a publié de nombreux articles et ouvrages[6] sur la liquidité, l'exécution optimale et le market making, mais aussi sur le pricing et la gestion d'actifs. Il a par ailleurs travaillé avec Roger Guesnerie, Jean-Michel Lasry et Olivier David Zerbib sur la notion de taux écologique.

Il est membre de l'Index Advisory Group d'Euronext[7] depuis 2016.

Il a été membre du Scientific Advisory Board du Groupe Havas Media de 2014 à 2017.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix de l'AAENSAE pour ses travaux sur les taux d'intérêt écologiques, 2008 (avec Olivier David Zerbib)
  • Prix Rosemont-Demassieux de la chancellerie des universités pour ses travaux sur la théorie des jeux à champs moyen, 2010
  • Prix IEF-FBF du meilleur article en finance, 2016 (avec Charles-Albert Lehalle)[8],[9]

Ouvrages mathématiques[modifier | modifier le code]

  • Paris-Princeton Lectures on Mathematical Finance 2010, 2011
  • The Financial Mathematics of Market Liquidity: From Optimal Execution to Market Making, 2016

Numismatique[modifier | modifier le code]

Olivier Guéant est par ailleurs connu pour ses travaux en numismatique française. Spécialiste des jetons royaux et des essais monétaires, il est à l'origine, avec Michel Prieur, de la classification Guéant-Prieur (GP.) des bustes royaux sur l'avers des jetons royaux entre le XVIe siècle et le XVIIIe siècle[10], complétant ainsi la classification de référence des revers de Feuardent datant du début du XXe siècle.

Ouvrage paru aux éditions Les Chevau-Légers[modifier | modifier le code]

  • Bustes des rois et des reines de France sur les jetons de l'Ancien Régime, 2008, avec Michel Prieur

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]