Charles-Albert Lehalle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles-Albert Lehalle
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Charles-Albert Lehalle est un chercheur en mathématiques appliquées né le 19 avril 1970 à Boulogne-Billancourt.

Il est Senior Research Advisor à Capital Fund Management et Visiting Researcher à Imperial College London, dans le cadre de l'Institut CFM-Imperial pour la Finance Quantitative.

Ses domaines d'expertise sont les mathématiques financières (et particulièrement l'étude de la Microstructure de marché) et l'apprentissage statistique.

Biographie et travaux[modifier | modifier le code]

Charles-Albert Lehalle a fait sa thèse de doctorat sur le contrôle et l'apprentissage statistique[1] sous la direction de Robert Azencott à l'Ecole Normale Supérieure de Cachan. Après avoir travaillé à la Direction de la Recherche de Renault sur le contrôle de la combustion des moteurs[2] et mis en oeuvre plusieurs projets d'apprentissage automatique, il rejoint Miriad Technologies en 1998, une société éditrice de logiciels d'intelligence artificielle fondée par Robert Azencott. Il rejoint par la suite Exane BNP Paribas où il met en place les premiers algorithmes de trading automatiques en Europe[3]. Moins de deux ans plus tard, il devient responsable de la recherche quantitative à Crédit Agricole Cheuvreux, où il dirige une équipe d'analystes quantitatifs et de chercheurs chargés de la mise en œuvre de l'automatisation du trading. En parallèle, il développe une expertise académique[4] sur l'application du contrôle optimal stochastique au trading et sur la microstructure de marché. Lors du rapprochement entre les départements Global Equity Derivatives et de courtage de CAcib, il prend en charge la direction de tous les projets de cette banque d'investissement touchant à la liquidité sur les marchés actions et dérives. Depuis 2013, il travaille à Capital Fund Management.

En raison de son expertise sur le sujet de la liquidité de marché et de la microstructure[5], il est consulté par de nombreuses institutions[6],[7]. Il fait partie du Conseil scientifique de l'AMF et du Bureau Scientifique Exécutif de l'Institut Louis Bachelier, et a fait partie du Groupe de Travail sur l'Innovation Financière du régulateur Européen. Il préside le groupe d'expertise sur les indices d'Euronext depuis 2016[8]. En 2016, il reçoit avec Olivier Guéant le Prix IEF-FBF du meilleur article en finance[9],[10] pour leur article General Intensity Shapes in Optimal Liquidation[11], et obtient son habilitation à diriger les recherches intitulée Mathematical Models to Study and Control the Price Formation Process[12].

Enseignement[modifier | modifier le code]

Charles-Albert Lehalle enseigne le Trading optimal au Master 2 Probabilités et Finance (fondé par Nicole El Karoui) de l'Université Pierre-et-Marie-Curie et l'école polytechnique[13]. Il est responsable du cours Acteurs et stratégies sur les marchés financiers à l'Université Paris-Dauphine, commun aux Master MASEF[14] et Master 104. Il intervient régulièrement au séminaire de mathématiques appliquée de l'Université de Stanford[15] ainsi qu'au master d'ingénierie financière de l'Université de Berkeley[16]. Il a dirigé ou co-dirigé plusieurs thèses de mathématiques appliquées en trading optimal[1].

Thèmes de recherche[modifier | modifier le code]

Ses travaux académiques portent tout d'abord sur les réseaux de neurones et l'apprentissage statistique, puis sur le contrôle optimal du Trading, et enfin sur la microstructure des marchés.

  • C'est essentiellement dans le cadre de sa thèse de doctorat, puis de collaborations avec Robert Azencott, que C.-A. Lehalle publie sur les méthodes d'apprentissage statistique et sur les réseaux de neurones artificiels.
  • Dans un second temps, ses travaux concernent surtout l'optimisation du processus de négociation pendant un jeu d'enchères. Ce sont des articles essentiellement théoriques exposant comment trouver un équilibre entre le market impact (influence de la négociation sur les prix des enchères) et le risque d'un changement de prix dû à une cause exogène.
  • Ayant accès à des bases de données d'institutions financières; il les utilise pour documenter divers aspects de la microstructure (comme le market impact ou le trading haute fréquence).

La plupart de ses travaux sont orientés vers des applications, que ce soit pour un utilisateur isolé au milieu d'un bruit de fond aléatoire, ou bien dans le cadre de la théorie des jeux, et particulièrement les Jeux à champ moyen[17],[18],[19].

Charles-Albert Lehalle publie par ailleurs des articles de vulgarisation technique, comme: L'apport de la statistique à la recherche expérimentale dans l'industrie et les marchés financiers dans Le Courrier des Statistiques[20].

Livres et conférences[modifier | modifier le code]

De 2008 à 2009, il est le principal auteur avec Romain Burgot, Matthieu Lasnier et Stéphanie Pelin de la série de publications Navigating Liquidity[21] éditée par Crédit Agricole Cheuvreux, destinée à la vulgarisation et à l'explication des conséquences de la Directive MIF 1 en Europe.

  • Chapitre Market Microstructure Knowledge Needed for Controlling an Intra-Day Trading Process du Handbook on systemic risk[22].
  • Editeur de Market Microstructure: Confronting many viewpoints, ouvrage publié suite à la première édition de la conférence éponyme organisée tous les deux ans à Paris[23].
  • Editeur et auteur du livre Market Microstructure in Practice, avec Sophie Laruelle, 1ère édition en 2013[24], 2ème édition en 2018[25].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Jeux de rôles et de simulation[modifier | modifier le code]

Charles-Albert Lehalle a fait partie de la première génération de joueurs de jeux de rôles et de simulation en France[26]. Il s'est fortement impliqué dans leur développement pendant les années 1990. Il a d'ailleurs fait partie du comité de rédaction de Chroniques d'Outre Monde, un des magazines emblématiques de cette période.

Mouvement des Junior-Entreprises[modifier | modifier le code]

Au début des années 1990, Charles-Albert lehalle s'implique dans le mouvement associatif des Junior-Entreprises. Après avoir reçu une mention spéciale du "prix d'excellence" de ce mouvement associatif, il contribue à la création d'un "Comité Sénior" ayant pour but d'accompagner les jeunes associations de ce type et dote la Confédération nationale des Junior-Entreprises d'un code de déontologie. Il en est ensuite le secrétaire général pour l'année 1993.

Programmation Littéraire[modifier | modifier le code]

Charles-Albert Lehalle est l'auteurs de plusieurs outils de programmation littéraire, dont Ocamaweb[27], écrit en Ocaml.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Page de C.-A. Lehalle dans le 'mathematics genealogy project': https://www.genealogy.math.ndsu.nodak.edu/id.php?id=91626
  2. cf le brevet Procede d'initialisation d'un reseau de neurones déposé pour Renault par C.-A. Lehalle: https://patents.google.com/patent/EP1166227A1/zh
  3. cf. Chap 7 p156 et plus de Krach machine. Comment les traders à haute fréquence menacent de faire sauter la Bourse, par Frédéric Lelièvre et François Pilet Calmann-Lévy, 2013 http://calmann-levy.fr/livre/krach-machine-9782702144541
  4. https://scholar.google.fr/citations?user=j44WqxsAAAAJ&hl=fr
  5. Regards d'Experts - Comment réglementer le trading haute fréquence ?: https://www.youtube.com/watch?v=dJqbD4b5lCw
  6. En septembre 2010, il est auditionné par la Commission Européenne dans le cadre des réunions préparatoires à la refonte de la Directive MIF:http://ec.europa.eu/internal_market/securities/docs/isd/20100920/programme_en.pdf
  7. En octobre 2010, il est auditionné par le Sénat dans le cadre de l'Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques: https://www.senat.fr/rap/r10-140/r10-140-syn.pdf
  8. Annonce de la création de l'Index Advisory Group par Euronext: https://www.euronext.com/fr/indices/cac-advisory-group
  9. http://www.fbf.fr/en/french-banking-sector/overview/2016-risk-forum---presentation-of-the-eif-%E2%80%93-fbf-prize
  10. http://www.institutlouisbachelier.org/les-fondations/institut-europlace-de-finance/prix-ief/
  11. publié dans Mathematical Finance en 2013: http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/mafi.12052/abstract
  12. Habilitation déposée sur HAL: https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01248473/
  13. Programme du Master: http://www.master-finance.proba.jussieu.fr/index2.php
  14. Programme du master MASEF https://www.ceremade.dauphine.fr/mastermasef/fr/?page_id=26
  15. Page du séminaire de mathématiques appliquées de Stanford: https://fintech.stanford.edu/events/aftlab-seminar-charles-albert-lehalle
  16. Page d'une des interventions de C.-A. Lehalle à Berkeley: https://events.berkeley.edu/?event_ID=108855&date=2017-04-24&tab=all_events
  17. Lachapelle, A., Lasry, J.-M., Lehalle, C.-A., & Lions, P.-L. (2016). Efficiency of the price formation process in presence of high frequency participants: a mean field game analysis. Mathematics and Financial Economics, 10 (3), 223-262. https://link.springer.com/article/10.1007/s11579-015-0157-1
  18. Cardaliaguet, P., & Lehalle, C. A. (2016). Mean field game of controls and an application to trade crowding. Mathematics and Financial Economics, 1-29. https://link.springer.com/article/10.1007/s11579-017-0206-z
  19. A mean field game of controls: closing the loop of optimal trading (présentation video en français: https://www.youtube.com/watch?v=jgCV6HmeWlg)
  20. http://bibliotheque.insee.net/index.php?lvl=notice_display&id=58139
  21. Navigating Liquidity 4; Market microstructure: a paradigm shift, archivée sur un site de la Commission Européenne suite à une intervention de C.-A. Lehalle https://circabc.europa.eu/webdav/CircaBC/FISMA/markt_consultations/Library/financial_services/MIFID%20-%20Review%20of%20the%20Markets%20in%20Financial%20Instruments%20Directive%20(2011)/individuals_others/Cr%E2%80%9Adit%20Agricole%20Cheuvreux%20(3).pdf
  22. https://www.cambridge.org/core/books/handbook-on-systemic-risk/market-microstructure-knowledge-needed-for-controlling-an-intraday-trading-process/A4B8E9A23AE1EB9B858F385A57C480A9
  23. http://onlinelibrary.wiley.com/book/10.1002/9781118673553/homepage/AuthorBiography.html
  24. http://www.worldscientific.com/worldscibooks/10.1142/8967
  25. http://www.worldscientific.com/worldscibooks/10.1142/10739
  26. Interview de C.-A. Lehalle par un forum spécialisé en jeux de rôles et jeux narratifs: http://www.500nuancesdegeek.fr/forum/viewtopic.php?f=22&t=177&p=2995
  27. Page de literate-programming.com citant Ocamaweb: http://www.literateprogramming.com/tools.html

Liens externes[modifier | modifier le code]