Norma Loy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Norma Loy
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Cold wave, new wave, punk rock (débuts)
Années actives 19811993, depuis 2006
Labels CPM, Unknown Pleasures Records, Infrastition, New Wave Records, Eurobond Records, Just in Distribution
Influences The Stooges[1]
Composition du groupe
Membres Anthon « Usher » Shield
Chelsea (Reed 013)
Hervé Scavonne
Mika Chrome
Guillaume Labaume
Helene
Anciens membres Anne F
Christian Dezert
Christine
Fred Scavone
LOL
M.A Sassi
Yann Reversat

Norma Loy est un groupe de cold wave français, originaire de Dijon, en Côte-d'Or. Le groupe, formé en 1981, fonde son propre label discographique, CPM Records, en 1984. Après plus d'une décennie d'activité, le groupe se met en pause. Il revient vers 2006 et publie un nouvel album intitulé Un/Real. Il sera suivi, en 2016, par l'album Baphomet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anthon « Usher » Shield et Chelsea (Reed 013) se rencontrent en 1977. Ensemble, ils organisent des performances et jouent au sein du groupe noise punk Metal Radiant, puis avec le groupe électronique Coit Bergman. Au sein de Metal Radiant, ils jouent une première reprise du morceau I Wanna Be Your Dog des Stooges[1].

Anthon et Chelsea décident de former leur propre groupe en 1981, à Dijon, qui prendra le nom de Norma Loy[2]. Si la formation du groupe varie, le noyau dur reste : Chelsea (chant) et Usher (claviers), amis d'enfance. Le groupe s'essaye d'abord dans le punk rock avant de passer à la cold wave, comme beaucoup de groupes de punk au début des années 1980. Le groupe est lié au fanzine français New Wave, qui fondera son label, et publiera le premier EP du groupe, l'homonyme Norma Loy.

En 1984, le groupe décide de fonder son propre label, CPM Records. En 1986, Norma Loy joue avec le groupe Fovea et Sumako Koseki. Le groupe sort l'album Attitudes en 1991. Un successeur, « de nature très rock », est annoncé mais jamais publié[2]. Seuls certains morceaux seront publié dans l'album Baphomet[2]. Les années 1991 et 1992 assistent à de nombreux changements de formation, puis Norma Loy décide de suspendre ses activités en 1993.

Un premier nouveau souffle est aperçu en 2006 ; « La performance que nous avons effectuée au festival Dark Omen (21/22 juillet 2006) nous a rassuré sur la pertinence de cette reformation, restait la ligne à adopter pour Un/Real et les moyens qui devaient être mis en œuvre pour le faire exister », explique Chelsea[1]

En 2009, après plus de quinze ans sans nouvel album, Norma Loy publie Un\Real. Pendant la tournée en son soutien, le groupe joue des morceaux de leur prochain album à paraître, Baphomet[2]. En 2011, le groupe remet son site web en ligne avec notamment de nombreuses images et vidéos[3]. En février 2018, le site web n'est plus disponible.

En 2016, le groupe annonce la sortie d'un nouvel album, intitulé Baphomet[4]. L'album est mixé à Bruxelles, en Belgique, par Paul Fiction, « ce qui a donné lieu à d’épiques chats quotidiens afin d’obtenir la coloration que nous souhaitions », explique Chelsea[5]. En 2016 toujours, la formation comprend Anthon, Chelsea, Hervé Scavonne (basse), Mika Chrome (guitare), Guillaume Labaume (batterie) et Helene (danse Buto). Le 17 décembre 2016, le groupe donne un concert avec le groupe Prague in Love à Lyon[6].

Style musical[modifier | modifier le code]

Les claviers et les sonorités électroniques sont prédominants, et des effets sont souvent appliqués sur les voix (1964 Shadows). La basse, pilier instrumental dans la cold wave, est également très présente (Power of Spirit). Les guitares sont plutôt rares, sans être totalement absentes. Enfin, le groupe a parfois recours à divers instruments acoustiques comme le saxophone et le piano. Les rythmes, caractéristiques de la cold wave, sont assez lents. La richesse musicale vient de la façon dont les diverses sonorités, synthétiques et naturelles, s'entrelacent et se mélangent. Le chant est en anglais, sauf lorsque le groupe rend hommage à Édith Piaf (L'Homme à la moto).

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Passages Piratages / Zone Tension (cassette, CPM Records)
  • 1986 : Rewind / T-Vision (Divine)
  • 1987 : Live at Atheneum 87 (album live, CPM Records)
  • 1988 : Sacrifice (Just'In Distribution)
  • 1990 : Rebirth (Just'In Distribution, Eurobond Records)
  • 1991 : Attitudes (Déclic Communication)
  • 2009 : Un/Real (Infrastition)
  • 2016 : Baphomet (Unknown Pleasures Records)

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Romance (New Wave Records, Stechak)
  • 1984 : Psychic Altercation (CPM Records)
  • 1988 : L'Homme à la moto (Just'In Distribution)
  • 1988 : Power of Spirit (12", promo)
  • 1990 : Heart of the Sun (Déclic Communication)
  • 2011 : (I Hate Your) Heroin (BEKO DSL)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c LO, « Norma Loy – Interview », sur abusdangereux.net, (consulté le 7 février 2018).
  2. a, b, c et d « interview - Norma Loy : Toujours debout ! », sur foutraque.com, (consulté le 7 février 2018).
  3. « Norma Loy, le retour ! », sur longueurdondes.com, (consulté le 7 février 2018).
  4. Clémence Mesnier, « Un nouvel album pour Norma Loy », sur sensationrock.net/, (consulté le 7 février 2018).
  5. Sylvaïn Nicolino, « Norma Loy – interview exclusive intégrale #28 », sur Obsküre Magazine (consulté le 7 février 2018).
  6. « Chronique de Concert - Norma Loy + Prague in Love », sur concertandco.com (consulté le 7 février 2018).

Lien externe[modifier | modifier le code]