Noël Paymal Lerebours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Noël Paymal Lerebours (le plus à gauche sur la photo) en 1844

Noël Marie Paymal Lerebours, né à Paris le et mort à Neuilly-sur-Seine le , est un opticien et daguerréotypiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Noël Paymal naît de père inconnu. Sa mère, Marie Jeanne Françoise Paymal, couturière, travaille alors à Paris[1]. Elle se marie avec l'opticien Noël-Jean Lerebours (1764[2]-1840), qui adoptera son fils en 1836. Dans les années 1820, Noël Paymal participe aux travaux de son père pour la fabrication d' instruments d'optique[3]. À la mort de son père, il reprend la boutique d'optique installée place du Pont-Neuf et s'associe avec Marc Secrétan en 1845. Tandis qu'ils produisent des lentilles et des lunettes très performantes pour les observatoires astronomiques, Lerebours s'intéresse également dans les années 1840-1850 à la pratique du daguerréotype, qu'il cherche à améliorer.

Il signale, dans une notice de 1842, qu'en seulement deux mois il a effectué 1500 portraits. Son atelier devient vite un des centres majeurs de réunion et d'innovation de la daguerréotypie parisienne. Il travaille notamment avec Hippolyte Fizeau et Marc Antoine Gaudin, avec qui il affirme avoir obtenu des prises de vue d'un dixième de seconde, temps exceptionnel pour l'époque. Les premiers instantanés sur plaque sont alors expérimentés, grâce aux procédés d'hypersensibilisation de Fizeau. Depuis son atelier furent également de superbes vues daguerréotypes panoramiques de la Seine, conservées aujourd'hui au musée Carnavalet.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Description des microscopes achromatiques simplifiés (1839)
  • Excursions daguerriennes : vues et monuments les plus remarquables du globe (2 volumes, 1840-1844)
  • Derniers perfectionnements apportés au daguerréotype, avec Marc Antoine Gaudin (1841)
  • Traité de photographie, derniers perfectionnements apportés au daguerréotype (4e édition, 1843)
  • Instruction pratique sur les microscopes, contenant la description des microscopes achromatiques simplifés (3e édition, 1846)
  • De l'Emploi des lunettes pour la conservation de la vue (1861)

Excursions daguerriennes[modifier | modifier le code]

Aquatintes d'après des daguerréotypes, publiées par Noël Paymal Lerebours dans Excursions daguerriennes : vues et monuments les plus remarquables du globe en 1842. Ces images ont été créées par différents photographes et graveurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Marillier, DAGUERRE, CLAUDET, LEREBOURS : l'éclosion du daguerréotype "instantané"
  2. 1764 selon Foucaud. 1761 selon Marillier.
  3. Édouard Foucaud, Les artisans illustres, Béthune et Plon, Paris, 1841, aux pages 540 à 545

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, p. 1103, L. Hachette et Cie, Paris, 1865 (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • Le daguerréotype et l'activité des ateliers parisiens des années 1840-1850