Ninh Bình

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ninh Binh)
Aller à : navigation, rechercher
Ninh Binh
Tam Coc
Tam Coc
Administration
Pays Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Démographie
Population 130 517 hab.
Densité 2 699 hab./km2
Géographie
Coordonnées 20° 15′ 09″ nord, 105° 58′ 28″ est
Superficie 4 836 ha = 48,36 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Viêt Nam

Voir la carte administrative du Viêt Nam
City locator 14.svg
Ninh Binh

Géolocalisation sur la carte : Viêt Nam

Voir la carte topographique du Viêt Nam
City locator 14.svg
Ninh Binh

Ninh Bình est une ville du nord du Việt Nam située dans la province du même nom (Province de Ninh Bình) à 93 km au sud de Hanoi. Une autoroute permet maintenant d'y accéder rapidement de Hanoi (2 heures de trajet) ; on peut également y aller en bus, ou mieux en train (départs préférables à 6h et 9h - 3 heures de trajet).

Administration[modifier | modifier le code]

  • Population : 130 517 personnes.
  • Superficie : 4 836,49 hectares

La ville de Ninh Binh comprend 14 quartiers : Van Giang, Thanh Binh, Nam Binh, Bich Dao, Nam Thanh, Phuc Thanh, Tan Thanh, Ninh Phong, Dong Thanh, Ninh Son, Ninh Tien, Ninh Phuc, Ninh Nhat, Ninh Phong.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Centre politique, économique, social et culturel de la province du même nom, Ninh Bình n'est pas en elle-même une ville touristique ; c'est essentiellement la porte d'entrée de la célèbre baie d'Halong terrestre, ainsi nommée à cause de ses paysages de pics karstiques au milieu des rizières, similaires à ceux de la Baie de Hạ Long. Parmi les sites touristiques que compte Ninh Bình, se trouve le mont Non Nuoc (au sommet duquel le lieutenant Bernard de Lattre de Tassigny a été tué le 30 mai 1951 pendant une offensive du Việt Minh), le temple Truong Hang Sieu et le mont Ky Lan.

Dans la province de Ninh Binh, se trouvent également d'autres destinations touristiques célèbres. C'est notamment le cas de Tam Cốc-Bích Động, à 6 km de Ninh Bình, dont les pics calcaires et paysages spectaculaires expliquent le succès touristique. Un succès touristique qui n'a, d'ailleurs, pas manqué de soulever des critiques. L'auteure du blog Madame Oreille évoque, par exemple, des « rabatteurs, très oppressants »[1] Ce n'est plus le cas en général, les autorités y ayant mis bon ordre ; quelques rameuses sur la rivière de Tam Coc essaient bien de vendre leurs broderies, qui sont leur principale ressource, mais le temps où elles refusaient de continuer à ramer si vous n'en achetiez pas est bien terminé. En effet la meilleur façon de visiter Tam Coc (dont la traduction littérale signifie les trois grottes) est de réaliser une balade en barque sur la rivière Ngo Dong, cependant ce parcours reste aujourd'hui encore très prisé par les touristes.

Plusieurs très belles promenades en barque sont offertes : celle de Van Long surnommée "la baie sans vague" est beaucoup moins fréquentée, le peu de touristes qui viennent visiter Van long auront l'occasion de découvrir une faune et une flore des plus riches et des plus diversifiées car c'est la plus grande réserve naturelle du Nord du Vietnam, elle est également connue pour abriter le Langur de Delacour ; on parle beaucoup de la promenade de Tran An, un grand complexe en béton développé pour la clientèle asiatique, donc attendez-vous à la foule et à du bruit ; pour aller à la récente réserve des oiseaux de Tung Nam (Vuong chim) - aigrettes et hérons gris -, il faut accéder à une grande resort derrière Bich Dong et prendre également une barque à la resort ; quant à la visite du village flottant de Kenh Ga il est nécéssaire de faire la promenade en bateau à moteur.

Pour les amateurs d'architecture, la région à l'est de Nam Dinh (30km au nord de Ninh Binh), grand centre du catholiscisme vietnamien, compte une superbe cathédrale du 19e, Bui Chu, et d'innombrables églises dont certaines sont étonnantes.

A 5 km de Tam Coc se trouve aussi le pic de Hang Múa, d'où il est possible de jouir d'une vaste vue panoramique de toute la région au terme d'une ascension de 450 marches. À voir également : L’ancienne capitale de Hoa Lu, située à 15 km de Tam Cốc, où se trouvent deux temples dédiés aux premiers rois du Vietnam, et la gigantesque pagode de Bái Đính, la plus grande du monde, à 5 km de Hoa Lu. Dans la région se trouvent également le parc national de Cuc Phuong, le village lacustre de Khen Ga et la cathédrale de Phat Diem34 km de Tam Cốc), dont l'architecture « sino-gothique » dénote avec l'architecture locale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.madame-oreille.com/blog/index.php/vietnam-tam-coc-la-baie-dalong/ « Vietnam : Tam Cốc et la baie d'Along »], Madame-Oreille.com.

Liens internes[modifier | modifier le code]