Ninh Bình

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ninh Binh)
Aller à : navigation, rechercher
Ninh Binh
Tam Coc
Tam Coc
Administration
Pays Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Démographie
Population 130 517 hab.
Densité 2 699 hab./km2
Géographie
Coordonnées 20° 15′ 09″ N 105° 58′ 28″ E / 20.2525, 105.9744420° 15′ 09″ Nord 105° 58′ 28″ Est / 20.2525, 105.97444
Superficie 4 836 ha = 48,36 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Viêt Nam

Voir la carte administrative du Viêt Nam
City locator 14.svg
Ninh Binh

Géolocalisation sur la carte : Viêt Nam

Voir la carte topographique du Viêt Nam
City locator 14.svg
Ninh Binh

Ninh Bình est une ville du Việt Nam, aussi connue sous le nom de « Baie d'Halong terrestre », située dans la province du même nom (Province de Ninh Bình).

Administration[modifier | modifier le code]

  • Population : 130 517 personnes.
  • Superficie : 4 836,49 hectares

La ville de Ninh Binh comprend 14 quartiers : Van Giang, Thanh Binh, Nam Binh, Bich Dao, Nam Thanh, Phuc Thanh, Tan Thanh, Ninh Phong, Dong Thanh, Ninh Son, Ninh Tien, Ninh Phuc, Ninh Nhat, Ninh Phong.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Centre politique, économique, social et culturel de la province du même nom, Ninh Bình est également le centre de la baie d'Along terrestre, ainsi nommée à cause de ses paysages de pics karstiques au milieu des rizières, similaires à ceux de la Baie de Hạ Long. Parmi les sites touristiques que compte Ninh Bình, se trouve le mont Non Nuoc (au sommet duquel le lieutenant Bernard de Lattre de Tassigny a été tué le 30 mai 1951 pendant une offensive du Việt Minh), le temple Truong Hang Sieu et le mont Ky Lan.

À proximité de Ninh Bình, se trouvent également diverses destinations touristiques célèbres de la province de Ninh Binh. C'est notamment le cas de Tam Cốc-Bích Động, à 6 km de Ninh Bình, dont les divers pics calcaires et paysages spectaculaires expliquent le succès touristique. Un succès touristique qui n'a, d'ailleurs, pas manqué de soulever des critiques. L'auteure du blog Madame Oreille évoque, par exemple, des « rabatteurs, très oppressants »[1]

. Un avis que renforce aussi « Ludovietnam », présenté par Voyageurs du Net comme voyageur solidaire et responsable, acteur du tourisme solidaire : selon lui, « Tam Coc est un piège à touristes à 100% tourisme de masse »[2]. C'est un autre lieu, entré au Patrimoine mondialde l'Unesco en 2014, qu'il invite plutôt à visiter : le Complexe paysager de Trang An.

Dans les environs de Ninh Bình, se trouvent aussi le pic de Hang Múa, situé à 3 km de Tam Cốc, d'où il est possible de jouir d'une vaste vue panoramique sur les alentours, au terme d'une ascension de 450 marches ; l’ancienne capitale de Hoa Lu, située à 15 km de Tam Cốc, où se trouvent deux temples dédiés aux premiers rois du Vietnam, dont la gigantesque Bái Đính, la plus grande du monde, à 5 km de Hoa Lu. Dans la région se trouvent égakelebt le parc national de Cuc Phuong, le village lacustre de Khen Ga et la cathédrale de Phat Diem (à 34 km de Tam Cốc), dont l'architecture « sino-gothique » dénote avec l'architecture locale.

Références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]