Nilar Win

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les arts martiaux image illustrant une personnalité image illustrant birman
Cet article est une ébauche concernant les arts martiaux et une personnalité birmane.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Nilar Win dans les années 1980

Nilar Win (1960-2016), de son vrai nom « Maung Myint », est un champion Birman de Lethwei (Boxe birmane). Cinq fois champion du monde de boxe traditionnelle de Birmanie dans les années 1980, il est considéré comme le meilleur combattant et une légende de sa discipline. Il est décédé en novembre 2016 à la suite d'une grave maladie.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Au début des années 1980, il s’installe en France, dans la région parisienne, où il forme de nombreux combattants et champions de boxes pieds-poings. Il a notamment entraîné dans les années 1990 le poids lourd Patrice Quarteron.

Il est le fondateur et coach principal de son club, le Nilar Win Mermoz à Viry-Chatillon (91). Il sortie en autre la prometteuse boxeuse Khalissa HOUICHA, multiple championne de France de Boxe Thaïlandaise, médaillée d'argent au championnat d'Europe et de bronze au championnat du monde de Muay Thai.

Fédérations de Boxe Thaïlandaise[modifier | modifier le code]

Grand amoureux du Muay Thai, il était très impliqué au sein de la fédération Française. Il était juge et arbitre national et international durant plusieurs années.

Il était très respecté et apprécié dans le monde de la boxe Thaïlandaise de par ses grandes qualité humaine, et connu pour son sourire et son authentique accent.

Il était également impliqué depuis plusieurs années dans la Commission de Bando et Boxe Birmane « Lethwei » pour développer en France son sport d’origine le Myanmar Lethwei.

voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Traditional burmese boxing, Z.Rebac, Ed. Paladin Press, Boulder, 2003