Nicolas Lloyd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lloyd.
Nicolas Lloyd
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Nicolas Lloyd (1630-1680), biographe et lexicographe anglais, naquit à Holton dans le Flintshire.

Après avoir fait ses premières études à Wykeham, près de Winchester, il fut reçu maître es arts à Oxford, en 1658. Il devint ensuite chapelain du docteur Blandford, qui, ayant été nommé évêque d'Oxford, lui donna en 1671 la cure de Newington dans le comté de Surrey. II y mourut en 1680, laissant la réputation d'un ecclésiastique également pieux et instruit.

On a de lui : Dictionarium historicum, geographicum, poeticum, gentium, hominum, deorum, gentilium, regionum etc., Oxford, in-fol., 830 pages, 1670. C'est une réimpression du dictionnaire de Charles Estienne, mais avec des corrections et des additions qui en font pour ainsi dire un ouvrage nouveau : il en parut une seconde édition après la mort de Lloyd, Londres, in-fol., 1686, avec de nouvelles additions ; et quoique ce dictionnaire ne soit pas exempt de fautes, il conserve encore au XIXe siècle des partisans en Angleterre, et il n'est pas sans utilité pour l'intelligence des noms qui se trouvent chez Homère, Hérodote et Strabon.

Sources[modifier | modifier le code]

« Nicolas Lloyd », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition, 1843-1865 [détail de l’édition]

Liens externes[modifier | modifier le code]