Nicolas-Gaspard Boisseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicolas-Gaspard Boisseau
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Activité

Nicolas-Gaspard Boisseau ( - ) est un notaire et une personnalité politique du Bas-Canada.

Nicolas-Gaspard Boisseau est né à Saint-Pierre, Île d'Orléans en 1765. Fils de Nicolas-Gaspard Boisseau, père et le petit-fils du notaire du clergé et de la royauté Nicolas Boisseau, il a étudié au Petit séminaire de Québec. Ses études furent interrompues par l'invasion de Québec par les américains en 1775 et compléta ses études entre 1778 et 1780. Il put commencer à être un notaire en 1791. La même année, il maria une certaine Catherine, fille du seigneur Ignace-Philippe Aubert de Gaspé. En 1792, Boisseau est élu dans la Première législature du Bas-Canada pour l'île d'Orléans. Après son temps comme représentant, il redevint notaire à Saint-Vallier, puis à la paroisse de Saint-Thomas à Montmagny.

Boisseau a écrit de nombreuses mémoires entre 1787 et 1789 qui ont été publiées en 1907 sous le titre de Mémoires de Nicolas-Gaspard Boisseau.

Il est mort à Saint-Thomas en 1842.

Sa fille Catherine a marié Jean-Charles Létourneau, qui fut ensuite membre de la Chambre d'assemblée du Bas-Canada.

Liens externes[modifier | modifier le code]