New Delhi métallo-bêta-lactamase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La New Delhi métallo-bêta-lactamase est une enzyme qui confère aux bactéries qui la synthétisent une résistance aux antibiotiques de la famille des carbapénèmes, habituellement réservés au traitement des infections multi-résistantes.

Elle est codée par un gène dénommé NDM-1, situé sur un plasmide[1],

Elle touche des entérobactéries comme les colibacilles, responsables d'un grand nombre d'infections humaines[2], le Klebsiella pneumoniae[1] ou la salmonelle[1].

En 2009 une entérobactérie produisant une enzyme de type New Delhi métallo-bêta-lactamase est identifiée pour la première fois chez un patient suédois ayant été hospitalisé en Inde[3]. En 2010, elle est retrouvée chez des patients résidant au Royaume-Uni et dont certains ont effectué précédemment du tourisme médical pour de la chirurgie esthétique en Inde ou au Pakistan[4].

Par la suite, six souches multi-résistantes d’Acinetobacter baumannii NDM-1 originaires d'Afrique du Nord émergent en en France[5]. Les auteurs concluent : « L'identification de plusieurs isolats d'A. baumannii qui possèdent le gène bla NDM-1 originaires d'Afrique du nord, sans lien évident avec le sous-continent indien, suggère fortement que le clone A. baumannii NDM-1 producteur est probablement répandu en Afrique du Nord et qu'il pourrait jouer un rôle de réservoir pour NDM-1. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Rob Stein, A Very Scary Gene, Washington Post, 12 octobre 2010
  2. NDM-1 - Ces bactéries multirésistantes qui inquiètent les scientifiques, entretien avec le professeur Patrice Nordmann, Le Point, 13 août 2010
  3. (en) Yong D, Toleman MA, Giske CG et al. « Characterization of a new metallo-β-lactamase gene, blaNDM-1, and a novel erythromycin esterase gene carried on a unique genetic structure in Klebsiella pneumoniae sequence type 14 from India » Antimicrob Agents Chemother, 2009 ; 53 : 5046-5054.
  4. (en) Kumarasamy KK, Toleman MA, Walsh TR et al. « Emergence of a new antibiotic resistance mechanism in India, Pakistan, and the UK: a molecular, biological, and epidemiological study » Lancet Infect Dis, 2010 ; 10 : 597-602.
  5. (en) Bonnin RA, Cuzon G, Poirel L, Nordmann P, « Multidrug-Resistant Acinetobacter baumannii Clone, France », Emerging infectious diseases, vol. 19, no 5,‎ , p. 822-823 (PMID 23697750, lire en ligne) modifier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]