New Delhi métallo-bêta-lactamase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Métallo-bêta-lactamase, E.Coli.

La New Delhi métallo-bêta-lactamase est une enzyme qui confère aux bactéries qui la synthétisent une résistance aux antibiotiques de la famille des carbapénèmes, habituellement réservés au traitement des infections multirésistantes.

Elle est codée par un gène dénommé NDM-1, situé sur un plasmide[1].

Elle touche des entérobactéries comme les colibacilles, responsables d'un grand nombre d'infections humaines[2], le Klebsiella pneumoniae[1] ou la salmonelle[1].

En 2009, une entérobactérie produisant une enzyme de type New Delhi métallo-bêta-lactamase est identifiée pour la première fois chez un patient suédois ayant été hospitalisé en Inde[3]. En 2010, elle est retrouvée chez des patients résidant au Royaume-Uni et dont certains ont effectué précédemment du tourisme médical pour de la chirurgie esthétique en Inde ou au Pakistan[4].

Par la suite, six souches multirésistantes d’Acinetobacter baumannii NDM-1 originaires d'Afrique du Nord émergent en en France[5]. Les auteurs concluent : « L'identification de plusieurs isolats d'A. baumannii qui possèdent le gène bla NDM-1 originaires d'Afrique du nord, sans lien évident avec le sous-continent indien, suggère fortement que le clone A. baumannii NDM-1 producteur est probablement répandu en Afrique du Nord et qu'il pourrait jouer un rôle de réservoir pour NDM-1. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Rob Stein, A Very Scary Gene, Washington Post, 12 octobre 2010
  2. NDM-1 - Ces bactéries multirésistantes qui inquiètent les scientifiques, entretien avec le professeur Patrice Nordmann, Le Point, 13 août 2010
  3. (en) Yong D, Toleman MA, Giske CG et al. « Characterization of a new metallo-β-lactamase gene, blaNDM-1, and a novel erythromycin esterase gene carried on a unique genetic structure in Klebsiella pneumoniae sequence type 14 from India » Antimicrob Agents Chemother, 2009 ; 53 : 5046-5054.
  4. (en) Kumarasamy KK, Toleman MA, Walsh TR et al. « Emergence of a new antibiotic resistance mechanism in India, Pakistan, and the UK: a molecular, biological, and epidemiological study » Lancet Infect Dis, 2010 ; 10 : 597-602.
  5. (en) Bonnin RA, Cuzon G, Poirel L, Nordmann P, « Multidrug-Resistant Acinetobacter baumannii Clone, France », Emerging infectious diseases, vol. 19, no 5,‎ , p. 822-823 (PMID 23697750, lire en ligne) modifier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]