Neil Clairmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clairmont.

Neil Patrick Clairmont (né le à Parry Sound, dans la province de l'Ontario au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Un natif de Parry Sound en Ontario, Neil Clairmont apprend le hockey dans sa ville natale où il côtoie Bobby Orr et remporte plusieurs titres[1]. En 1963, il est sélectionné par les Maple Leafs de Toronto lors du premier repêchage organisé par la Ligue nationale de hockey[2]. Il continue son développement au sein d'équipes juniors affiliées aux Maple Leafs parmi lesquelles les Marlboros de Toronto et les Nationals de London de l'Association de hockey de l'Ontario avant de finir sa dernière saison en junior avec les Petes de Peterborough. Sur le point d'être assigné par Toronto aux Rockets de la Floride de l'Eastern Hockey League (EHL), Clairmont rejoint finalement sur les conseils de son frère aîné Wayne les Dixie Flyers de Nashville de la même ligue. Il y joue deux saisons et dispute la finale de la Coupe Lockhart en 1969, perdue face aux Comets de Clinton. Il retourne ensuite dans sa ville natale où il travaille pour Molson et joue en ligue amateur. En 1970, il accepte la proposition de son ancien coéquipier Cliff Pennington de jouer pour les Oak Leafs de Des Moines de la Ligue internationale de hockey. Échangé en cours de saison aux Flags de Port Huron, il finit l'année en EHL avec Nashville. Après une nouvelle saison en EHL, il est signé par les Bruins de Boston sur les recommandations de son ami d'enfance Bobby Orr pour évoluer avec leur club-école en Ligue américaine de hockey, les Braves de Boston[2]. Il reste deux saisons avec Boston, la première étant marquée par une fracture d'un os de la jambe droite[3]. Il rejoint ensuite les Dusters de Binghamton de la North American Hockey League dont son frère Wayne est l'entraîneur-chef[1]. En 1977, il met un terme à sa carrière. Il continue alors de résider à Binghamton où il travaille pour une compagnie de transport routier jusqu'en 2005[2].

Statistiques en carrière[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[4]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1964-1965 Marlboros de Toronto AHO 1 0 0 0 0 - - - - -
1965-1966 Nationals de London AHO 47 16 15 31 57 - - - - -
1966-1967 Nationals de London AHO 7 1 2 3 19 - - - - -
1966-1967 Petes de Peterborough AHO 33 5 6 11 32 - - - - -
1967-1968 Dixie Flyers de Nashville EHL 72 35 27 62 74 4 2 1 3 5
1968-1969 Dixie Flyers de Nashville EHL 72 29 42 71 45 14 11 7 18 4
1969-1970 Flyers de Barrie AHO Sr.
1970-1971 Dixie Flyers de Nashville EHL 10 1 2 3 19 4 1 0 1 14
1970-1971 Oak Leafs de Des Moines
Flags de Port Huron
LIH 44 12 20 32 48 - - - - -
1971-1972 Suns de St. Petersburg EHL 73 17 28 45 80 6 0 0 0 0
1972-1973 Braves de Boston LAH 45 10 8 18 45 6 0 0 0 26
1973-1974 Braves de Boston LAH 71 11 11 22 73 - - - - -
1974-1975 Dusters de Binghamton NAHL 70 4 35 39 94 15 4 2 6 14
1975-1976 Dusters de Binghamton NAHL 45 9 12 21 37 - - - - -
1976-1977 Dusters de Binghamton NAHL 55 6 20 26 36 3 0 4 4 6

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « 2006-07 Inductee Neil Clairmont », sur www.bobbyorrhalloffame.com (consulté le 12 octobre 2014)
  2. a, b et c « Neil Clairmont career profile », sur www.hockeydraftcentral.com (consulté le 12 octobre 2014)
  3. (en) « Injured Players Lost to Braves », The Nashua Telegraph, vol. 104, no 263,‎ , p. 8 (lire en ligne)
  4. (en) « Neil Clairmont hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 12 octobre 2014)