Naveta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Naveta funéraire d'Es Tudons, Minorque
Naveta d'Es Tudons à l'aube, Minorque

Une naveta, du catalan naveta, petite nef, navette, est une construction préhistorique typique de l'île de Minorque[1]. Utilisée comme caveau collectif, elle est bâtie en pierres comme un mur cyclopéen, c'est-à-dire sans mortier. Les navetas funéraires appartiennent aux débuts de la culture talayotique de Minorque, vers l'an Même si par leurs caractéristiques architecturales elles semblent similaires aux dolmens de l'ile, ces derniers appartiennent à une culture beaucoup plus ancienne.

Première époque[modifier | modifier le code]

De même que les dolmens de Minorque, les navetas les plus anciennes sont presque circulaires, leur chambre funéraire rectangulaire, délimitée par des grandes dalles disposées verticalement. Les dolmens étaient autrefois recouverts d'un tumulus ou d'un cairn (tertre de pierres). Dans le cas des navetas, le cairn est construit avec soin, en agençant les pierres de sorte que ses murs extérieurs restent plus ou moins droits. Les navetas ont une antichambre similaire à celle des dolmens et, plus révélateur encore, la séparation entre les deux chambres est marquée par une dalle verticale percée d'une ouverture plus ou moins rectangulaire, et un espace pour pouvoir placer une dalle de fermeture.

Deuxième époque[modifier | modifier le code]

Dalle percée d'accès à la chambre funéraire

Les navetas plus évoluées ont perdu la forme circulaire ou ovale des premiers temps et ont pris la forme d'une nef inversée, à l'origine de leur nom. La façade de la naveta ressemble à la poupe d'un navire.

Un deuxième étage est bâti, accessible depuis l'antichambre par une étroite « cheminée ». La séparation entre les étages, de même que le plafond, se fait par de grandes dalles disposées côte à côte. Le mauvais état de conservation de beaucoup d'entre elles fait qu'il est impossible de savoir si toutes les navetas avaient deux niveaux, ou s'il s'agit d'une disposition exceptionnelle. Une des plus récentes et mieux conservées, la naveta d'Es Tudons, est construite sans dalle percée, concluant ainsi une évolution architecturale depuis l'époque des dolmens[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) Rosina, Léxico de arte, Madrid - España, Akal, , 144 p. (ISBN 978-84-460-0924-5, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]